Le domaine des ressources humaines éligible en portage salarial

Ressources humaines

Les ressources humaines ne sont pas un secteur d’activité au sens économique du terme. Il s’agit plutôt d’une fonction transversale dont toute entreprise ne peut se passer. Au début, la fonction des ressources humaines était essentiellement tournée vers le recrutement. Aujourd’hui ses horizons se sont considérablement élargis et le métier englobe désormais les relations sociales et la formation.

Du service personnel aux ressources humaines

En France, la fonction en relation avec le personnel n’est apparue qu’au milieu du XIXe siècle, au cœur des compagnies de chemin de fer. Ces entreprises, qui employaient près de 138 000 salariés vers la fin des années 1860, avaient besoin d’une main-d’œuvre à la fois jeune et solide tant sur le plan physique que sur le plan moral. Il fallut alors sélectionner les meilleurs, parmi les candidats recommandés par les notables de leurs villages, puis les encadrer, gérer leurs mutations, congés et promotions. Toutes ces opérations nécessitaient un savoir-faire particulier qui a conduit à la création du service personnel.

Lorsque la loi reconnut le droit de grève et autorise la liberté d’association professionnelle, le métier du service personnel ne se limitait plus à la gestion des salariés. Il commence à englober le dialogue social. Il faut pourtant attendre la seconde moitié du XXe siècle pour que le service du personnel soit converti en direction des ressources humaines et soit investies de ses missions actuelles. Aujourd’hui, les professionnels chargés de ressources humaines ne se limitent plus à « gérer » les salariés d’une entreprise. Ils doivent aussi constamment veiller à ce que les nécessités économiques coïncident avec les réalités sociales de l’entreprise. Ainsi, les tâches quotidiennes d’une personne œuvrant dans ce secteur varient de la gestion des contrats et fiches de paie au recrutement de nouveau personnel ou leur licenciement en passant par le développement des compétences individuelles et collectives et la valorisation des carrières, sans oublier la gestion des conflits et la gestion des relations sociales.

Les différents métiers en ressources humaines

Les ressources humaines font souvent référence au métier de directeur des ressources humaines (DRH). Il s’agit en quelque sorte du chef du personnel. Il se charge du recrutement, des mutations, du licenciement au sein de l’entreprise. C’est également lui qui définit la politique des ressources humaines de la société et se charge de son application. Toutes les décisions concernant le personnel doivent être validées par lui. Mais le DRH ne travaille pas seul, il a généralement une équipe pour l’aider à évaluer les besoins humains de la société et à encadrer la gestion administrative des employés. L’un des membres de l’équipe des ressources humaines est l’assistant en ressources humaines. Il seconde le DRH dans la gestion administrative du service, c’est-à-dire les congés payés et les fiches de paie. Dans certaines sociétés, l’assistant RH peut aussi s’occuper du recrutement du personnel non cadre et de la gestion de leurs carrières.

Un chargé du recrutement est un autre métier des ressources humaines. Ce professionnel se charge de sélectionner la personne qui lui semble être la plus adaptée au poste. Il se charge ainsi de passer les annonces de recrutement, de trier les CV reçus, de mener les entretiens d’embauche. Le chargé de recrutement peut être rattaché à la direction des ressources humaines de l’entreprise ou alors être un employé d’un cabinet de conseil en recrutement.

Même si la relance économique est amorcée, les entreprises se montrent prudentes puisqu’elles sentent qu’elles n’ont plus de place à l’erreur. Le coût d’un recrutement étant assez important, elles préfèrent externaliser certains services du RH auprès de consultants en ressources humaines qui disposent des compétences psychologiques et techniques nécessaires. Selon les besoins des entreprises qui font appel à leur service, les consultants RH peuvent proposer des solutions durables face à une problématique de motivation des employés, modifier les grilles de salaire ou se charger du recrutement.

Portage salarial, quel intérêt pour les professionnels des ressources humaines ?

Le portage salarial est une solution aussi avantageuse pour les entreprises que pour les consultants en ressources humaines. Grâce à cette nouvelle forme de l’emploi, les sociétés qui ont besoin d’une intervention ponctuelle ou périodique d’experts en ressources humaines ont l’assurance de trouver un consultant en ressources humaines compétent. De son côté, le consultant peut continuer à exercer son métier en toute indépendance, sans pour autant quitter le salariat. Même si la société qui a recours à son service ne l’engage pas pour un CDD ou CDI, il garde le statut de salarié, puisqu’il devient salarié de la société de portage. Il perçoit ainsi un salaire fixe pendant la durée de la mission et peut prétendre à tous les avantages sociaux d’un salarié classique : retraite, prévoyance, assurance maladie, etc.

En ce qui concerne la rémunération du consultant en ressources humaines, le fait de recourir au partage salarial ne le réduit pas. La société de portage ne perçoit qu’entre 5 et 10 % du chiffre d’affaires total réalisé, en guise de frais de gestion. La plupart du temps, ce taux est dégressif. D’une manière générale, un consultant en ressources humaines peut réaliser un chiffre d’affaires compris entre 20 000 et 45 000 euros, en fonction de sa spécialisation et de son expérience.

Le domaine des ressources humaines éligible en portage salarial
Notez cet article

X