Le domaine du marketing éligible en portage salarial

Marketing

Le marketing ou esprit marketing peut se définir comme une culture organisationnelle, un état d’esprit. Elle vise à privilégier les attentes et besoins des différentes parties prenantes des organisations, qu’elles soient marchandes ou non, par rapport aux besoins et atteintes de ses membres. Le métier est en pleine expansion puisqu’aujourd’hui plus que jamais, les entreprises ont besoin de renforcer leur stratégie dans le but de fidéliser leur clientèle et conquérir aisément de nouveaux marchés.

Un métier de plus en plus digitalisé

Le secteur du marketing recrute, puisque, quelles que soient les conjonctures économiques, les entreprises doivent toujours répondre à la question : que vendre à qui et de quelle manière ? De plus, dans un contexte où se démarquer de la concurrence est primordial, répondre à ses questions est incontournable. Ainsi, que ce soit pour améliorer son produit, en créer de nouveaux, développer sa clientèle ou encore la fidéliser, les entreprises ont toujours besoin d’élaborer une stratégie permanente et qui de mieux que les spécialistes en marketing pour les y aider ? L’emploi du secteur enregistre ainsi une progression d’année en année. En l’espace d’un an, entre le mois d’août 2015 et le mois d’août 2016, les fonctions concernant le marketing représentaient 27 % des offres enregistrées par l’Apec, soit une hausse de 4 % en l’espace d’un an.

Comme dans tous les secteurs d’activité, le marketing n’échappe pas à l’emprise du digital et les métiers qui ont le vent en poupe concernent tous le marketing digital. Parmi les profils de marketeurs les plus en vue actuellement figure le webmarketeur, le professionnel de l’e-marketing. Il s’agit d’un spécialiste en marketing qui intervient dans les étapes de la conception et de la promotion des sites internet. Sa mission consiste à évaluer et résoudre les problématiques de fréquentation (comment acquérir et fidéliser l’audience ?) afin d’augmenter les ventes du site pour lequel il travaille. Il s’agit donc non seulement d’un expert en marketing, mais aussi d’un professionnel qui maitrise les diverses techniques informatiques qui lui permettront d’optimiser la mise en valeur et la vente d’un produit via le web.

L’évolution du web 2.0, et plus particulièrement, l’essor des médias sociaux, a aussi conduit à la création de nouveaux métiers de marketing. Ainsi est né le community manager. Ce professionnel en marketing est en quelque sorte l’ambassadeur d’une marque ou d’une société sur la toile. Il occupe un poste stratégique et doit user de tout son savoir-faire pour parler et faire parler de son entreprise et de ses produits et services sur l’internet. Sa mission consiste principalement à la veille des informations, la création, l’animation de communautés et la mise en place de différents contenus.

L’autre métier émergent du secteur du marketing est celui de la rédaction web. Pour véhiculer leur image sur la toile, les entreprises en besoin de contenus pertinents. Pour cela, ils font généralement appel à des rédacteurs web, les journalistes du web, qui peuvent produire un contenu original permettant à la fois de promouvoir l’entreprise et d’attirer l’attention des internautes.

Un secteur porteur pour les consultants

Si le secteur du marketing se porte aussi bien c’est surtout parce que ses différents métiers peuvent s’exercer dans tous les secteurs d’activités : consommation, e-commerce, nouvelles technologies, grande distribution, etc. Le professionnel n’a pas non plus besoin d’être embauché en CDD ou CDI dans les entreprises pour pouvoir exercer son métier. Il peut exercer en tant que consultant indépendant ou intégrer les cabinets de conseil. Cette alternative est même plus intéressante, puisqu’ils ont davantage de chance de ne pas rester au chômage. En effet, pour maitriser leurs charges, les grandes structures limitent le recrutement en CDD ou CDI et privilégient le recours aux consultants pour faire face à leurs besoins ponctuels d’experts en marketing. Il en est de même pour les start-ups et les petites entreprises.

Le fait de s’établir comme consultant ne modifie pas le cœur du métier du professionnel en marketing. Son rôle consistera toujours à analyser les possibilités de commercialisation d’un produit ou service et à conseiller les entreprises sur les meilleures stratégies à adopter. Il étudie l’évolution du marché, les attentes de consommateurs, la concurrence pour établir une stratégie pertinente.

Le portage salarial et le marketing, un duo gagnant

Près de 15 % des portés sont actuellement issus du monde du marketing. Il faut dire que le portage salarial est un tremplin idéal pour ces consultants en marketing désireux de se mettre à leur compte. Grâce à cette forme d’emploi, ils travaillent en toute indépendance, tout en gardant un statut de salarié. Cette démarche est moins coûteuse et moins contraignante que le fait de monter sa propre affaire. Le consultant en marketing n’a pas à changer de statut et faire de diverses déclarations pour pouvoir exercer en toute légalité. Par ailleurs il est plus sécurisant puisque le consultant perçoit un salaire et bénéficie des mêmes avantages sociaux que les salariés d’entreprises : couverture sociale, retraite, assurance maladie, etc.

Dans un domaine à forte concurrence comme le marketing, disposer d’un important réseau est important pour réussir en tant que consultant. Le portage salarial permet au professionnel en marketing d’entrer en relation avec d’autres portés issus d’autres domaines d’activités et d’étendre ainsi son réseau et multiplier ses chances de décrocher de nouvelles missions. Il peut aussi suivre des formations pour affiner son offre et augmenter son chiffre d’affaires. En moyenne, un consultant marketing porté peut enregistrer un chiffre d’affaires compris entre 20 000 et 60 000 euros, en fonction de leur spécialisation et de leur expérience.

 

 

 

Le domaine du marketing éligible en portage salarial
Notez cet article

X