Entrepreneuriat : comment aborder 2022 sereinement ?

Entrepreneuriat : comment aborder 2022 sereinement ?

L’année 2022 présente des perspectives bien plus positives que 2020 ou 2021. Toutefois, il est essentiel de bien appréhender l’ensemble des enjeux pour aborder cette nouvelle année sereinement. Vous souhaitez connaître les idées, projets ou actions pour préparer au mieux 2022 ? Notre article vous présente les enjeux à intégrer pour son activité.

2022 : quelle situation pour l’entrepreneuriat ?

L’année 2022 est intéressante à analyser pour l’ensemble des entrepreneurs. La crise sanitaire va encore impacter la vie quotidienne. Toutefois, son impact économique va être limité, voire inexistant. L’économie française va poursuivre son effet rattrapage suite à l’arrêt de nombreuses entreprises durant le confinement du printemps 2020.

Les chiffres et analyses laissent présager des jours meilleurs et de réelles opportunités pour les professionnels indépendants. En effet, deux chiffres sont à intégrer pour comprendre la situation :

  • 4e trimestre 2021. En avance sur le calendrier prévu, l’économie française devrait retrouver son niveau d’avant-crise lors du 4e trimestre de l’année 2021. Ainsi, fin 2021, les effets économiques en lien avec le Covid auront été effacés.
  • + 3,7 %. Le chiffre de croissance de l’année 2022 devrait rester élevé par rapport à l’économie française. Avec 3,7 %, la croissance va être forte alors même que le niveau de l’économie a dépassé celui qu’il avait en mars 2020. Cette croissance ne peut pas s’expliquer uniquement par l’effet rattrapage et traduit une forte dynamique du monde professionnel.

Par ailleurs, l’emploi salarié se porte très bien en cette fin d’année 2021. Cette situation est bénéfique dans la mesure où elle traduit la bonne santé des entreprises employeuses. En parallèle, le haut niveau des effets salariés réduit, mécaniquement, les projets d’entrée dans l’entrepreneuriat.

Les professionnels indépendants ne vont donc pas beaucoup subir l’arrivée de nouveaux entrepreneurs durant 2022. En résumé, l’année 2022 offre un visage optimiste pour les professionnels indépendants avec une demande forte, un climat des affaires favorables et relativement peu de concurrents présents.

Comment organiser son activité au mieux pour 2022 ?

Pour entreprendre sereinement en 2022, plusieurs pôles de réflexion et/ou d’actions sont à enclencher. L’économie française va donc continuer sa mutation et l’année 2022 apparaît comme charnière pour le monde professionnel. Tour d’horizon de toutes les possibilités qui s’ouvrent pour les professionnels indépendants.

La gestion des données

Portée par une réorganisation structurelle et la crise sanitaire, l’économie française se numérise. Dans ce contexte, le traitement des données devient alors un enjeu crucial.

Dans ce contexte, la CNIL va connaître une augmentation de ses effectifs pour l’année 2022. Cette donne signifie que les contrôles vont s’intensifier. Pour se prémunir des risques et passer 2022 sereinement, il est essentiel d’anticiper un éventuel contrôle. Un professionnel indépendant peut alors, dès à présent :

  • prendre connaissance des tenants et aboutissants du RGPD ;
  • faire un audit de ses pratiques en matière de collecte et de sécurisation des données ;
  • mener, pour chaque risque de fuite des données, une analyse d’impact relative à la protection des données (AIPD) ;
  • échanger avec la CNIL pour garantir la conformité de ses processus de collecte des données.

L’investissement stratégique

De nombreuses entreprises investissent dans les actifs immatériels. Ce type d’investissement recouvre l’ensemble des crédits accordés aux projets d’acquisition de logiciels, de Recherche & Développement (R&D) ou de conception de solutions robotiques.

Ainsi, pour ne pas être mis à distance de ses concurrents, il est utile de penser ses investissements. L’acquisition de nouveaux logiciels peut permettre de gagner un temps précieux dans son activité. Les professionnels indépendants peuvent, pour 2022, réaliser un audit approfondi de leur activité afin d’identifier ce qui pourrait être dématérialisé et/ou automatisé. Cela suppose :

  • de séquencer les différentes tâches en lien avec son activité ;
  • d’étudier la concurrence en faisant du benchmarking ;
  • de rechercher les solutions adaptées et utiles pour sa performance.

En dématérialisant et en automatisant plusieurs pans de son activité, un professionnel indépendant participe à sécuriser son activité tout en gagnant du temps. Ce sont autant d’éléments qui aident à gagner en sérénité.

Le BtoC

Les professionnels indépendants préfèrent, surtout dans les métiers de service, travailler en BtoB (Business to Business). Ainsi, leurs clients sont généralement des entreprises, voire de grands groupes. Toutefois, la situation actuelle tend à apporter un fait nouveau avec une potentielle explosion de la demande des ménages.

Les ménages français ont, en effet, beaucoup épargné durant l’année 2020 et encore en 2021. Toutefois, les perspectives positives pour l’année 2022 laissent présager une “sortie” de l’épargne accumulée.

Ainsi, les professionnels indépendants peuvent, sur certains secteurs, consolider leur chiffre d’affaires en ciblant plutôt des clients en BtoC (Business to Consumer). Adapter son offre à destination des particuliers peut être un moyen de gagner des parts de marché facilement.

La vie personnelle

L’entrepreneuriat peut être chronophage et empiéter sur sa vie personnelle. Le stress peut alors survenir, surtout si les objectifs de chiffre d’affaires ne sont pas atteints. Pour gagner en sérénité en 2022, il est donc préférable d’organiser son activité professionnelle en complément de sa vie personnelle. Cela suppose alors :

  • d’avoir des horaires de travail précis ;
  • de définir des objectifs de chiffre d’affaires et/ou de missions qui soient réalistes ;
  • de faire preuve d’auto-empathie et d’accepter ses échecs.

La conduite sereine d’une activité professionnelle passe aussi par l’hygiène de vie. Ainsi, le travail entrepreneurial doit s’adapter à son propre rythme et aux exigences de son organisme. En gagnant en santé, un professionnel indépendant va mieux encaisser le volume de travail et ne se sentira pas dépassé par son activité.

Entreprendre sereinement avec le portage salarial

Les multiples formalités administratives, sociales et fiscales prennent beaucoup de temps sur une activité indépendante. S’il existe des statuts simplifiés, le volume des démarches peut créer de l’anxiété ou du stress.

De nombreux professionnels indépendants se tournent alors vers des entreprises proposant des contrats de portage salarial. Une entreprise de portage salarial s’occupe de toutes les formalités et propose un contrat salarié aux professionnels qui travaillent avec elle.

Le portage salarial vient alors apporter des filets de sécurité à l’entrepreneuriat tout en déchargeant le professionnel indépendant de nombreuses démarches. Contactez nos équipes si vous souhaitez en savoir davantage sur le portage salarial.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X