Entrepreneuriat : focus sur des lieux de travail innovants

Entrepreneuriat : focus sur des lieux de travail innovants

Le lieu de travail demeure un espace clé dans la vie d’un professionnel. Pourtant, le lieu de travail ne doit pas se voir uniquement sous l’angle pratique. De plus en plus d’entreprises réfléchissent à l’organisation de leurs lieux de travail et de leurs bureaux afin de mixer fonctionnalité, bien-être et productivité des salariés. Le thème du lieu de travail vous intéresse et vous souhaitez en savoir davantage ? Notre article fait le point sur les évolutions des bureaux et sur les exemples remarquables de lieux de travail innovants.

Les évolutions des bureaux

Les bureaux d’entreprise n’ont pas toujours eu la même configuration et ont su évoluer en fonction des approches managériales dominantes. Il est donc important de bien comprendre les évolutions des bureaux de travail pour bien appréhender les innovations en cours.

Des bureaux standardisés

À la fin du XIXe siècle, la rationalisation donne naissance à des aménagements de bureau standardisés. L’enjeu est de favoriser le gain de temps et de l’espace en installant des bureaux impersonnels. Les employés sont disposés en ligne, et l’arrivée de l’électricité permet de travailler beaucoup plus longtemps. La qualité de vie au travail à l’époque s’exprime à travers quelques inventions comme l’air conditionné ou l’isolation des murs.

Il faudra attendre les années 1970 pour qu’émergent des tours entièrement dédiées aux métiers administratifs.

Les bureaux paysagers

Le bureau paysager se caractérise par l’émergence de grandes salles de travail sans cloison. Les bureaux sont seulement séparés par des plantes, facilitant ainsi la communication entre les salariés.

Au cœur des années 60, le bureau paysager montre néanmoins quelques limites. L’environnement de travail est jugé trop bruyant et impersonnel. L’open space est toutefois valorisé aujourd’hui encore pour favoriser le travail d’équipe.

L’arrivée des cubicles

Hermann Miller innove en inventant des bureaux mi-fermés, mi-ouverts, caractérisés par des cloisons à mi-hauteur. Peu esthétique, cette organisation a aussi révélé un manque d’interactivité entre les collègues. Pour pallier cet écueil, les années 70 mettent alors en place des espaces communs (salles de réunion, photocopie, etc.).

L’ère de la modernité

Les bureaux des années 2010 intègrent plus largement l’interaction et le bien-être au travail. L’enjeu est de donner aux collaborateurs l’envie de travailler plus longtemps tout en améliorant leur bien-être. La logique principale est de faire du bureau un espace de vie à part entière. Un professionnel sera plus présent, plus impliqué et plus performant s’il aime son bureau.

Lieu de travail : la question du télétravail

Le télétravail est de plus en plus valorisé depuis la crise sanitaire de 2020 et le déploiement des outils numériques. L’enjeu est de travailler depuis chez soi, tout en restant connecté aux autres grâce notamment au système de visioconférence.

Le télétravail offre de nombreux avantages pour l’employeur, qui économise des frais de location de bureaux. Le salarié, quant à lui, économise du temps de trajet et peut aménager son temps de travail depuis chez lui en toute autonomie. Le télétravail est aussi la solution pour concilier plus facilement vie professionnelle et vie privée.

Ainsi, pour de nombreux professionnels indépendants, le lieu de travail se situe désormais à domicile. Il est alors nécessaire de repenser son intérieur pour combiner (tout en séparant nettement) les espaces dédiés à la vie professionnelle et ceux pour la vie personnelle.

Lieu de travail : quelques exemples innovants et inspirants

Il existe de multiples innovations en cours dans les bureaux professionnels. Appréhender ces changements peut être source de bien-être pour son activité. Focus sur quelques exemples remarquables que l’on peut observer dans certaines entreprises.

Les bulles de confidentialité

Les open spaces étant particulièrement bruyants, l’installation de bulles de confidentialité permet alors aux salariés de pouvoir s’entretenir à l’écart et au calme. Il s’agit alors de réintroduire du “privé” dans des espaces totalement ouverts.

Les équipements d’installation

La santé en travail étant essentielle, de plus en plus de mobiliers sont conçus pour améliorer la posture des collaborateurs. L’enjeu est d’offrir des assises confortables, permettant de soutenir les lombaires. Cela peut passer par :

  • Les fauteuils physiologiques ;
  • Les swiss balls ;
  • Les sofas…

 

La mobilité des espaces de travail

Pour éviter la routine et casser les habitudes, certaines entreprises mettent en place le nomadisme des bureaux de travail. Ainsi, les salariés changent régulièrement de bureaux, créant une circulation dans l’entreprise.

De nombreux espaces de coworking développent également ce principe. Les membres du coworking n’ont pas de bureaux attitrés et s’installent sur les bureaux disponibles.

La présence d’espaces communs

Les entreprises et espaces de coworking développent de plus en plus des espaces communs. Il va s’agir de lieux de détente pour l’ensemble des professionnels. L’objectif est de favoriser la cohésion de groupe et de ne pas avoir de bureaux centrés sur le travail.

Ces aménagements d’espaces de détente se regroupent dans ce que l’on appelle la QVT (la Qualité de Vie au Travail).

Le déploiement de la nature et du upcycling

À l’heure de l’écologie, certains dirigeants envisagent des bureaux à partir de matériaux de seconde main. Ainsi, le mobilier se pense à partir de matières recyclées, matérialisant les valeurs de développement durable d’une entreprise.

Les bureaux vont également devenir “green friendly” avec une abondance de plantes, notamment des plantes favorisant la détente et la dépollution des intérieurs. La création d’un bureau cocooning est idéal pour améliorer le confort des professionnels. L’enjeu est de permettre au personnel de se sentir au bureau dans un espace confortable, comme à la maison.

Entreprendre grâce au portage salarial

Comme nous venons de le voir, le lieu de travail n’est pas un point anodin de la vie professionnelle. Un espace de travail peut avoir des conséquences positives comme négatives sur une activité professionnelle.

Dans ce contexte, de nombreux professionnels indépendants souhaitent garder la main sur l’organisation, l’agencement et le choix de leur lieu de travail. Il convient de souligner qu’un salarié en portage salarial peut choisir librement, selon la Convention Collective du secteur, son lieu de travail. Il garde ainsi tous les avantages des indépendants tout en bénéficiant de protections salariales.

Les contrats de portage salarial vous intéressent ? Contactez nos équipes pour faire le point sur votre situation.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X