Les enjeux de la protection des données

Indépendants : les enjeux de la protection des données

La protection des données personnelles et professionnelles devient un enjeu crucial dans une société numérisée. Les fuites de données et les exploitations malveillantes font courir de vrais risques. Vous êtes un professionnel indépendant et souhaitez connaître les grands enjeux de la protection des données ? Notre article fait le point, pour vous, sur les principaux éléments à intégrer.

Les principes fondamentaux de la protection des données

Qu’est-ce que la protection des données ?

La numérisation des documents s’est accompagnée de risques réels sur la perte et la diffusion des informations qu’ils renferment. En effet, avec le déploiement des nouvelles technologies, certains documents sensibles peuvent devenir visibles de tous, en cas de fuite ou d’attaques.

Dès lors, il devient essentiel de protéger son activité professionnelle. La protection des données repose sur plusieurs piliers :

  • la légalité de la collecte des données ;
  • la minimisation de la collecte et la limitation aux données purement essentielles ;
  • l’information et la transparence (que nous voyons plus bas) ;

Il convient de préciser que la protection des données n’est pas uniquement numérique. Les intrusions dans les locaux d’une entreprise peuvent également provoquer une fuite de données préjudiciables. La sécurité des bâtiments est également à assurer pour éviter les vols, notamment sur des documents stratégiques.

L’équilibre entre la productivité et la sécurité

Comme nous l’avons vu plus haut, le numérique offre des possibilités de gain de temps non négligeable. En disposant d’un accès ouvert à certains documents, de nombreux salariés gagnent en productivité et augmentent, par ce biais, la valeur ajoutée de leur entreprise.

Un des risques est donc de surcharger les protections numériques d’une entreprise. Les procédures d’accès à certaines données vont être excessivement longues, ce qui va retarder d’autant le travail à accomplir. La protection des données est donc une histoire d’équilibre entre la nécessaire sécurité et l’efficacité des salariés d’une entreprise.

Comment protéger les données de ses clients ?

En tant que professionnel indépendant, il est probable que les entreprises clientes demandent d’intégrer les enjeux de protection des données dans l’un de leurs projets. Dès lors, une méthodologie claire et structurée est nécessaire. Ainsi, pour mettre en place un plan de protection des données d’une entreprise cliente, il convient de suivre ces différentes étapes.

L’audit

Cette première étape va permettre de comprendre les atouts et les failles du système de sécurité de l’entreprise cliente. Durant cet audit, il est également possible de prendre connaissance des modifications récentes des bases de données du client. Enfin, l’ancienneté du parc informatique est également une donnée à prendre en considération.

La politique de sécurité

Il s’agit, dans ce second point, de définir le seuil de menace acceptable ainsi que tous les accès sécurisés de l’entreprise. Cette politique de sécurité va permettre de construire la stratégie de sécurité. Cette stratégie peut concerner le stockage sécurisé des données et leur sauvegarde régulière sur d’autres serveurs. L’objectif est de redevenir rapidement opérationnel en cas d’attaques informatiques.

Le registre de données

Ce registre va permettre d’avoir une vision globale de toutes les données qui sont collectées par et pour une entreprise. Ce registre indique les catégories de données ainsi que les accès sécurisés accordés.

Par ailleurs, certaines données n’ont, peut-être, pas vocation à être conservées. Ainsi, leur suppression vient alléger le volume de données à surveiller et à protéger.

Données personnelles : quels sont les droits de vos clients ?

Enfin, en dernier point, un professionnel indépendant doit être en mesure de protéger les droits des clients particuliers.

Qu’est-ce qu’une donnée personnelle ?

En premier lieu, il est nécessaire de bien intégrer la notion de données à caractère personnel. Il va s’agir essentiellement ;

  • le nom et prénom ;
  • l’adresse postale et/ou le contact mail ;
  • l’adresse IP permettant de localiser l’ordinateur ;
  • les informations couvertes par le secret médical ;
  • toute information permettant d’identifier clairement et précisément un individu.

Ces données peuvent être collectées dans un but commercial par un professionnel indépendant. Toutefois, il ne doit pas céder ces données à une entreprise tierce.

Données personnelles : les obligations des entreprises

Par ailleurs, les particuliers ont un droit de regard sur leurs données personnelles. Ainsi plusieurs bonnes pratiques sont à mettre en place pour éviter les litiges. Parmi elles, nous pouvons citer :

  • La transparence. Les prospects particuliers d’un professionnel indépendant doivent être tenus au courant des informations qui sont collectées à leur sujet ainsi que les buts recherchés par l’entreprise.
  • La modification ou suppression. Il doit être possible, pour chacun, de venir modifier ou supprimer (soit partiellement, soit totalement) les données collectées par une entreprise.
  • La portabilité. Dans certaines situations précises, il arrive que des particuliers aient besoin d’utiliser leurs données présentes sur un service pour les réutiliser dans un autre service. Les professionnels indépendants doivent donc assurer la portabilité de ces données afin que chacun puisse les transférer ailleurs en cas de besoin.
  • Le recours. En cas de violation des données personnelles, il est parfaitement possible, pour les particuliers, de déposer un recours devant la CNIL. Cet organisme prend cette question très au sérieux.

Par ailleurs, nous conseillons de faire preuve d’une grande réactivité lorsqu’une demande survient concernant la protection des données. Cette réactivité permet d’instaurer un climat de confiance.

La protection des données est de plus en plus encadrée et nécessite le respect de procédures strictes. Il est fort probable que la législation s’accentue sur ce sujet dans les années à venir. Ainsi, nous conseillons aux professionnels indépendants d’obtenir des certifications permettant de rassurer leurs clients tout en en acquérant les bonnes pratiques de travail.

Entreprendre en toute sécurité avec le portage salarial

La question de la protection des données est, comme nous venons de le voir, multiple et complexe. Les fuites de données affectant un client font partie des risques actuels et peuvent avoir une répercussion négative sur l’activité.

En optant pour le portage salarial, les professionnels indépendants accèdent à un réseau de conseillers et d’experts permettant d’éviter de commettre des erreurs préjudiciables. L’entraide est forte entre les salariés sous contrat de portage salarial.

Le portage salarial vous intéresse ? N’hésitez pas à nous envoyer vos questionnements !

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X