Indépendants : 5 points clés pour organiser le recrutement d’un salarié

Indépendants : 5 points clés pour organiser le recrutement d’un salarié

Lors d’un accroissement d’activité, pérenne ou temporaire, un professionnel indépendant peut être amené à envisager le recrutement d’un salarié. Ce recrutement est un engagement dans le temps et nécessite une réelle préparation en amont. Vous êtes un professionnel indépendant et souhaitez comprendre les enjeux du recrutement et les étapes à suivre ? Notre article fait le point, pour vous, sur cette question.

Indépendants : les enjeux du recrutement

Les professionnels indépendants peuvent, comme n’importe quelle entreprise, recruter du personnel. Il existera, alors, un lien hiérarchique entre le salarié et son employeur. Cette relation suppose de maîtriser les codes des ressources humaines pour tirer le plein potentiel de ses salariés. Le management est soumis à des évolutions profondes dans la mesure où les contraintes et les ordres arbitraires sont de moins en moins bien perçus par les salariés.

Ainsi, recruter un ou plusieurs salariés représente un réel enjeu de développement. Cette étape va, souvent, permettre à une entreprise de changer de dimension. Toutefois, le recrutement doit être bien calibré pour éviter les difficultés. En effet, l’arrivée de salariés augmente de fait le niveau des charges fixes d’une entreprise. Cela peut représenter un gouffre financier en cas de baisse du chiffre d’affaires.

Les étapes d’un recrutement

Les indépendants sont souvent à la tête d’entreprises aux effectifs relativement réduits. Dans ce contexte, le recrutement d’un salarié devient particulièrement stratégique. Il est alors primordial de penser l’arrivée de ce nouvel élément afin d’éviter les déconvenues. Tour d’horizon des 5 étapes à suivre pour un recrutement réussi.

1. La fiche de poste

La fiche de poste comprend tous les éléments descriptifs du poste proposé, tels que :

  • La description du poste, des responsabilités et des missions ;
  • La date de prise de poste ;
  • Le niveau de rémunération et les éventuelles perspectives d’évolution ;
  • Le niveau de diplômes et de qualification requis ;
  • Les éventuelles qualités humaines recherchées.

La fiche de poste va alors aider les candidats à construire leur lettre de motivation. En effet, cette dernière doit être en cohérence avec le poste en question.

La fiche de poste doit donc être la plus précise possible pour éviter toutes mauvaises interprétations de la part des potentiels candidats. En effet, le traitement des candidatures hors-sujet ou inadaptées au poste peut se révéler être une réelle perte de temps.

Enfin, certains éléments de mise en forme doivent être intégrés sur ce document. En soignant la présentation du document, un professionnel indépendant véhicule une image de sérieux et de rigueur. Ce point va permettre d’opérer, inconsciemment, une sélection des candidatures inadaptées. Un document soigné sera, aussi, plus facile à diffuser dans les réseaux de ses partenaires.

2. La diffusion de l’offre

Ce second point n’est, en effet, pas à négliger. Il convient, dans la continuité du point précédent, de bien définir les canaux de diffusion de l’offre d’emploi.

Pour ce faire, un professionnel indépendant doit trouver et déterminer les sites de recherche d’emploi qui pourront, potentiellement, accueillir l’offre. Il est parfaitement possible de “tester” chaque site en portant une attention sur les différentes fonctionnalités ou sur la communauté de potentiels candidats.

3. La préparation et la réalisation des entretiens

En troisième point, le recrutement va passer par la collecte des candidatures. Il convient, à ce stade, de réaliser un premier tri par rapport aux candidatures parfaitement inadaptées au poste.

Il est ensuite nécessaire de préparer les entretiens d’embauches. Dès lors, il va s’agir de réfléchir à un ensemble de questions à poser durant l’entretien en scindant le déroulé en deux parties :

  • Les questions communes à chaque candidat pour préciser leurs attentes, leur motivation et leur capacité à réaliser les missions confiées ;
  • Les questions spécifiques à chaque candidat sur leur parcours, leur diplôme ou les points d’incompréhension sur le CV ou la lettre de motivation.

Lors de la réalisation des entretiens, il est préférable d’apporter toute la documentation nécessaire sur l’entreprise. En effet, les différents documents pourront aider les candidats à se faire une idée plus précise des attendus et des exigences du poste.

4. La sélection du candidat idéal

À l’issue des entretiens physiques avec les candidats au poste, l’employeur doit prendre sa décision quant au recrutement final. Il convient de souligner qu’en cas d’insuffisance qualitative des offres, il est parfaitement possible de ne choisir aucun candidat.

Certains professionnels utilisent une grille critériée pour départager plusieurs candidats méritants sur un même poste. Ainsi, en fonction des qualités intrinsèques de chacun, l’employeur attribue une note.

Même si cela n’est pas obligatoire, il est toujours préférable de contacter les candidats non retenus. Toutefois, il vaut mieux commencer par contacter le candidat retenu en lui demandant si le poste l’intéresse toujours. Il arrive, en effet, que certains candidats hésitent entre plusieurs postes. Ils peuvent alors refuser des offres d’emploi pour lesquelles des entreprises étaient prêtes à leur proposer un poste.

La grille critériée va alors permettre de classer les candidats. Si le premier n’est plus disponible, l’employeur peut alors faire la proposition au numéro 2 et ainsi de suite.

5. La prise de poste

Enfin, en dernier point, il est essentiel de bien préparer la prise de poste. L’employeur doit alors transmettre, au nouveau salarié, les informations suivantes :

  • Son planning ;
  • Le règlement intérieur de l’entreprise ;
  • Le matériel utilisable pour réaliser le travail demandé.

Il est également utile d’organiser une réunion de travail le premier jour pour fixer les objectifs et définir les premières missions à réaliser. En parallèle, un employeur doit réaliser la Déclaration Préalable à l’Embauche (DPAE), collecter les informations pour la paie et faire signer le contrat de travail.

Accroître son activité avec le portage salarial

Vous avez un accroissement d’activité et souhaitez vous entourer des meilleurs éléments ? Une société de portage peut vous apporter de nombreuses solutions en ce sens. En effet, certaines sociétés de portage comptent plusieurs centaines de salariés portés. Ce sont autant de ressources ou de prestataires pour réaliser des missions de haute qualité, sans passer par un recrutement salarié.

Le portage salarial vous intéresse ? Nous sommes à votre écoute pour vous transmettre les dernières actualités sur le portage salarial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X