Focus sur les nano et micro-influenceurs

Focus sur les nano et micro-influenceurs

Le monde de la publicité et du marketing évolue et vient modifier les rapports de force entre les acteurs. Les entreprises, les grandes marques ou même les institutions ont besoin de réinventer leurs manières de communiquer sur une offre. Les nano et micro-influenceurs participent de ce mouvement et répondent, en grande partie, à ces nouveaux enjeux. Vous êtes un professionnel indépendant et vous souhaitez tout connaître du marketing d’influence et des manières de créer une communauté de suiveurs ? Notre article fait le point sur la question.

Les enjeux du marketing d’influence

Le marketing d’influence n’est pas une stratégie récente même si elle a connu une évolution réelle avec les nouvelles technologies. Initialement, le marketing d’influence repose sur l’action d’intermédiaires. Ces derniers vont, grâce à leurs situations et leur crédibilité, avoir la possibilité de modifier les comportements d’achat dans le sens voulu par telle ou telle marque.

Au départ, le marketing d’influence est essentiellement porté par des célébrités et des scientifiques. La première catégorie, composée d’artistes, chanteurs, sportifs, prend appui sur leur popularité pour convaincre les consommateurs d’opter pour tel ou tel produit. La seconde catégorie va davantage s’appuyer sur un lexique technique et des profils d’experts reconnus. Leurs diplômes, leurs connaissances et leur maîtrise d’un champ technique apportent une caution pour vendre un produit au public.

Depuis quelques années, un double mouvement traverse le monde de la publicité :

  1. L’échec de la publicité classique. La publicité traditionnelle, y compris avec ses prescripteurs (célébrités ou experts), ne parvient plus à convaincre les consommateurs. Ces derniers utilisent des stratégies pour éviter les publicités à la télévision et les bloquent sur Internet. La publicité classique est trop souvent perçue comme factice et manquant d’authenticité.
  2. La démocratisation technologique. Les nouvelles technologies, les logiciels et outils numériques offrent des possibilités inégalées aux entrepreneurs. Chacun peut désormais, avec un peu de maîtrise informatique, concevoir des vidéos, des podcasts, des tutoriels, une communication sur les réseaux sociaux proches des standards professionnels. Dans le même temps, ces nouveaux usages font émerger des “influenceurs” jugés plus humains, plus authentiques et sympathiques que les grandes marques.

Ce double mouvement participe donc à rebattre les cartes du marketing d’influence. Chacun peut constituer sa communauté de suiveurs et avoir de l’influence sur les comportements d’achat des consommateurs.

Nano et micro-influenceurs : qu’est-ce que c’est ?

En matière d’influence, il existe trois grandes catégories d’influenceurs. Si les célébrités et certains scientifiques vont se ranger dans la catégorie des méga-influenceurs, les catégories des nano et micro-influenceurs sont ouvertes à tous.

En règle générale, la distinction entre nano et micro-influenceurs repose sur le nombre de suiveurs. Les micro-influenceurs vont compter plusieurs centaines de suiveurs actifs. A contrario, les nano-influenceurs ne vont qu’avoir une poignée, quelques dizaines, de suiveurs.

La notion de communauté engagée est également essentielle à appréhender pour comprendre le marketing d’influence. En effet, tout ne se résume pas au nombre de suiveurs, car le risque est grand d’avoir un chiffre falsifié. Même si l’achat de faux comptes de suiveurs reste possible, elle demeure très déconseillée. Cette stratégie entre dans la catégorie du “Black Hat Seo” et reste très pénalisée par les moteurs de recherche et les réseaux sociaux concernés.

Les finalités d’une communauté de suiveurs

Si la catégorie des méga-influenceurs a, pour objectif quasiment exclusif, de monétiser leurs posts avec une audience maximale, il n’en est pas toujours de même pour les nano ou micro-influenceurs. En effet, la constitution d’une communauté de suiveurs doit répondre à d’autres finalités.

Micro-influenceurs : la volonté de consolider son image de marque

Un professionnel indépendant peut faire le choix de constituer une communauté de suiveurs dans l’optique de consolider son image de marque. Il va s’agir de devenir une référence et une personne-ressource au sein de son secteur d’activité. L’objectif n’est pas, dans ce cas de figure, d’élargir indéfiniment ses suiveurs.

L’édification d’une communauté de suiveurs va, ici, permettre de montrer ses compétences en communication, en animation de groupes ou en conception de contenus à haute valeur ajoutée. Ce travail est intéressant pour les professionnels indépendants puisqu’il offre, indirectement plusieurs débouchés :

  • Les entreprises clientes peuvent faire appel au professionnel pour réaliser la gestion de leurs réseaux sociaux. Les missions de community management sont souvent régulières et bien rémunérées.
  • Les entreprises clientes peuvent également proposer des missions dans le champ de la photographie, la conception vidéo ou même dans le secteur de la formation à distance.
  • La participation à des événements en tant qu’intervenant. Le marketing d’influence repose, pour beaucoup, sur le talent oratoire. Les vidéos publiées donnent alors une bonne indication des dispositions à intervenir à l’oral lors d’événements ou conférences.

 

Nano-influenceurs : la volonté de créer une communauté restreinte

Entrant dans la catégorie des nano-influenceurs, il ne va pas s’agir d’influencer des masses de followers. Le professionnel indépendant qui opte pour cette voie va rechercher un contact direct et approfondi avec chacun de ses suiveurs.

Idéal pour les marchés de niche composés de prospects particulièrement bien informés, le nano-influenceur doit détenir quelque chose de plus que ses suiveurs. Il peut s’agir :

  • D’une meilleure connaissance des acteurs et du marché de niche identifié ;
  • De la capacité à tester et à pratiquer les nouvelles offres afin de les comparer ;
  • De la possibilité de nouer des partenariats afin d’obtenir, pour ses suiveurs, des offres premium ou des réductions commerciales.

 

Indépendants : comment avoir de l’influence ?

Avoir de l’influence sur une communauté de suiveurs n’est pas quelque chose qui s’improvise. En effet, cette influence s’acquiert au prix d’un travail quotidien et résulte d’une profonde relation de confiance.

Par ailleurs, l’influence n’est possible que dans le cas où un entrepreneur apparaît comme authentique voire éthique. Or, cette authenticité ne s’acquiert pas si les partenariats commerciaux sont trop nombreux ou sans rapport les uns avec les autres.

Enfin, il est impératif de prendre en compte la forte concurrence existant sur le marketing d’influence. Il convient alors d’inventer de nouvelles formes de communication pour pouvoir se démarquer des autres influenceurs, qu’ils soient nano ou micro.

1 comment

Get RSS Feed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X