Indépendant : comment lutter contre l'isolement ?

Indépendants : comment lutter contre l’isolement ?

L’isolement des professionnels indépendants reste une problématique récurrente qui peut avoir des conséquences sur l’activité. Cet isolement est renforcé avec la crise épidémique et les nouvelles mesures mises en œuvre pour limiter la propagation du virus. Vous souhaitez savoir comment lutter contre l’isolement professionnel ? Notre article fait le point sur la question.

Les effets du Coronavirus sur les relations professionnelles

L’arrivée du nouveau Coronavirus a entièrement bouleversé les relations sociales et professionnelles des populations. Ainsi, les contraintes en termes de nombre de participants se sont multipliées, obligeant les acteurs à s’adapter.

Le télétravail se développe et se déploie dans ce contexte de lutte contre l’épidémie. Néanmoins, de plus en plus de professionnels se plaignent du manque de sociabilité qu’engendre le travail à distance. Pour les professionnels indépendants, cette problématique est encore plus forte.

En règle générale, les indépendants travaillent seuls. Cette solitude était, parfois, contrebalancée par la participation à de nombreux événements, salons, conférences, soirées professionnelles. Or, comme nous allons le voir plus bas, ces temps ont été purement et simplement annulés.

Dans certains cas, les organisateurs ont décidé de dématérialiser la tenue de ces événements. Il convient de souligner que le tout-à-distance empêche un grand nombre de possibilités (échanges informels, distribution de cartes de visite, etc.).

Les règles en vigueur en France

Le vendredi 16 octobre 2020, le gouvernement a décidé de renforcer les règles sanitaires dans le pays. Ces mesures ne s’appliquaient alors que dans certaines métropoles du pays.

Ces nouvelles règles sanitaires ont eu, comme objectif, de restreindre encore davantage les relations sociales et, par extension, les relations professionnelles physiques. Ainsi, parmi les mesures, nous avons eu :

  • La mise en œuvre quasi généralisée du télétravail. Les autorités sanitaires recommandent un minimum de 2 jours de travail à distance. Cette mesure peut ne pas affecter les professionnels indépendants. En effet, ces derniers ont l’habitude de travailler à distance.
  • La limitation des rassemblements à 6 personnes maximum. Cette règle prévaut pour les espaces publics, les moments privés et les restaurants. Cette disposition peut compliquer la tenue de rendez-vous professionnels.
  • La réduction du nombre de visiteurs accueillis dans les Établissements Recevant du Public. Par ailleurs, les bureaux doivent s’organiser afin d’éviter une circulation trop importante du nombre de salariés.

Le 29 octobre 2020, le Président de la République Française a annoncé la mise en œuvre d’un nouveau confinement. Ce nouveau confinement s’applique à l’ensemble du pays contrairement au couvre-feu.

Les mesures sont précisées et encadrées par le décret paru le 29 octobre 2020. Parmi les mesures-phares, il y a :

  • Le retour de l’attestation dérogatoire de déplacement pour pouvoir sortir de son domicile. Les professionnels peuvent avoir la possibilité d’imprimer une attestation « permanente ».
  • La fermeture des petits commerces et enseignes non essentiels. Il s’agit de limiter les déplacements et les flux de circulation en réduisant le nombre de lieux ouverts.
  • L’obligation de recourir au télétravail. Contrairement au couvre-feu, les entreprises qui le peuvent doivent mettre en place le 100 % télétravail.

Les solutions pour lutter contre l’isolement

Afin de lutter contre l’isolement professionnel, tout ne peut pas se faire grâce aux réseaux sociaux et aux outils de visioconférence. Ainsi, il existe des solutions pour continuer à avoir une vie sociale malgré le confinement.

Organiser des rendez-vous restreints avec ses partenaires

Comme nous l’avons vu plus haut, le décret d’application du nouveau confinement précise les activités qui peuvent encore se poursuivre. Ainsi, les réunions professionnelles sont encore possibles selon l’article 3 du décret du 29 octobre 2020.

Un professionnel indépendant peut donc décider de rencontrer ses partenaires (fournisseurs, clients, investisseurs…) lors de réunions en format réduit. Ces rencontres professionnelles doivent respecter les règles sanitaires en vigueur. Néanmoins, elles ont l’avantage de créer une relation plus forte.

La consolidation de ces liens est essentielle puisqu’elle permettra de mobiliser davantage ses partenaires lors de la reprise économique.

Privilégier ses proches

Cette situation inédite permet le développement, lui aussi inédit, du télétravail. Dans ce contexte, les professionnels indépendants peuvent réduire drastiquement le temps passé dans les transports. Ainsi, en adaptant son organisation, il est possible de dégager un temps libre non négligeable.

Les professionnels indépendants peuvent être, en temps normal, focalisés sur leur activité et le développement de leur portefeuille clients. La crise permet de dégager du temps libre qu’il est possible de consacrer à ses proches. Ainsi, un professionnel indépendant peut opter pour un lieu de télétravail à proximité de sa famille ou de ses amis proches.

Le fait d’avoir davantage de temps à consacrer à ses proches permet de se ressourcer plus facilement. Le sentiment d’isolement apparaît alors comme beaucoup moins intense.

Néanmoins, il convient de souligner que le virus se propage également dans la sphère privée. Ainsi, retrouver ses proches doit se faire en respectant les mesures de distanciation physique.

Réaliser une veille stratégique dans toute la France

Les professionnels indépendants, majoritairement basés dans les grandes métropoles, se contentent souvent d’une clientèle proche de leur bassin de prospection.

Un professionnel indépendant peut, toutefois, réaliser une veille stratégique sur les potentiels clients en dehors de sa métropole. La situation actuelle montre un intérêt de plus en plus fort pour la France des villes moyennes. De nombreux professionnels et des familles s’interrogent à déménager pour s’installer dans des villes moins denses.

Ainsi, ces villes moyennes peuvent donc être l’occasion d’élargir sa clientèle à moyen et long terme. Il s’agit alors d’étudier les évolutions de ces territoires par rapport à son secteur. Cette analyse territoriale peut être l’occasion de rencontrer des experts, des professionnels ou des agents publics.

Les dangers de l’isolement

L’isolement professionnel n’est pas une donnée à prendre à la légère. En effet, de nombreux professionnels indépendants peuvent perdre leur motivation dans les situations où les contacts sociaux sont trop peu nombreux. Dans certaines situations, l’isolement conduit au « brown out » c’est-à-dire à la perte de sens. Cette perte de sens engendre des formes diverses de dépression et peut conduire à la cessation d’une activité entrepreneuriale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X