Complément de revenus : la solution du portage salarial

Complément de revenus : la solution du portage salarial

Le portage salarial permet aux professionnels d’entreprendre en toute sécurité en bénéficiant de protections nombreuses. Vous souhaitez étudier une solution pour disposer d’un complément de revenus ? Notre article vous explique les avantages du portage salarial en tant qu’activité complémentaire.

Le mécanisme de la rémunération en portage salarial

La perception de la rémunération en portage salarial reste particulière et différente des autres statuts de professionnels indépendants. En effet, même si la base de calcul est toujours le chiffre d’affaires réalisé, un salarié en portage salarial bénéficie d’un bulletin de paie.

Ainsi, les recettes en lien avec l’activité transitent directement via la société de portage salarial. Cette dernière reverse ensuite une rémunération fixe et mensuelle au salarié porté. Ce bulletin de paie fait alors apparaître un certain nombre de cotisations salariales et patronales. Ces cotisations ont, évidemment, une contrepartie avantageuse dans la mesure où les consultants en contrat de portage ont des droits importants (assurance maladie, chômage, retraite…).

Le bulletin de paie d’un consultant porté fait également apparaître un fonds de réserve et des frais de gestion. Ces frais correspondent à la prestation effectuée par l’entreprise de portage salarial. Le fonds de réserve permet, quant à lui, de mettre un certain volume d’argent de côté. Ainsi, il est possible de percevoir, grâce à ces réserves, une rémunération durant les mois sans clientèle.

Par ailleurs, une société de portage salarial a l’obligation de prendre en charge les missions sociales et comptables. Ainsi, un consultant porté se décharge d’un ensemble de tâches qui peuvent prendre un certain temps.

Le cadre légal de la rémunération d’un salarié porté

Le calcul et la détermination de la rémunération en portage salarial font l’objet d’un cadre légal très précis. En effet, le secteur s’est mis d’accord, à l’aide des partenaires sociaux, sur une Convention Collective en mars 2017.

La Convention Collective précise le niveau du salaire minimum d’un salarié en contrat de portage salarial. En effet, celle-ci donne le chiffre de 75 % du plafond de sécurité sociale. Pour l’année 2020, ce plafond est de 3 428 €. Ainsi, la rémunération minimale d’un salarié en portage est de 2 571 € brut.

Ces montants permettent d’encadrer les prix des prestations en portage salarial. Il convient de préciser qu’il s’agit généralement de missions nécessitant une expertise solide. Ainsi, les niveaux de rémunérations peuvent être au-dessus de ces montants minimaux. Le calcul du montant de la prestation se réalise à partir du nombre de jours de travail effectué pour la finalisation d’une mission.

Enfin, il convient de rappeler un calcul mnémo-technique afin d’identifier facilement son niveau de rémunération en portage salarial. En règle générale, pour des frais de gestion classiques, le salaire net d’un consultant porté correspond à la moitié du chiffre d’affaires réalisé.

La question du complément de revenus

Il existe de nombreux professionnels qui souhaitent, pour diverses raisons, obtenir un complément de revenus. En règle générale, ce souhait se motive dans trois contextes différents :

  • Le complément de revenus s’ajoute à une activité à temps complet. Ce cas de figure peut concerner les professionnels souhaitant augmenter leur niveau de rémunération. Ils réalisent alors des heures supplémentaires à travers le statut de portage salarial. Cela peut aussi être la voie choisie par certains salariés cherchant une reconversion professionnelle. Ils vont alors tester leur idée entrepreneuriale tout en conservant leur contrat de travail initial.
  • Le complément de revenus s’additionne à un contrat à temps partiel. Il s’agit, dans ce contexte, d’atteindre un niveau d’activité équivalent à un temps plein. Certains professionnels vont, d’ailleurs, établir un équilibre entre un revenu stable, mais peu épanouissant et les missions de portage salarial.
  • Le complément de revenus correspond à la seule source de revenus. Cette situation peut se retrouver chez les professionnels souhaitant, temporairement ou non, retrouver du temps disponible. Ce temps est alors consacré aux proches ou aux cercles amicaux. Les professionnels à la retraite peuvent également se limiter qu’à quelques missions par an, sans rechercher davantage de travail.

Ainsi, comme nous venons de le voir, si le complément de revenus a toujours une motivation financière, il ne s’agit pas systématiquement de la seule finalité. Certains professionnels recherchent des missions supplémentaires par envie, pour découvrir de nouveaux secteurs ou pour conserver une activité intellectuelle.

S’organiser dans une activité partielle en portage salarial

Comme nous l’avons vu plus haut, faire le choix d’une activité partielle en portage salarial présente des avantages et des inconvénients. Ainsi, il peut être nécessaire d’avoir une autre activité professionnelle en complément. Il est important de rappeler qu’un salarié en portage peut organiser son rythme de travail comme il le souhaite. Ainsi, il est alors parfaitement possible de cumuler un CDI à temps plein et quelques missions en portage salarial.

Il est parfois essentiel de vérifier les limites en termes de temps de travail. En effet, le Code du Travail fixe un volume hebdomadaire maximum pour les salariés. Les entrepreneurs indépendants, quant à eux, n’ont aucune limite dans le temps. Néanmoins, il convient de rappeler que les salariés en portage sont des salariés comme les autres. Ainsi, il n’est pas possible de réaliser plus de 44h en moyenne sur plusieurs semaines.

Enfin, il convient de souligner qu’un consultant en portage salarial reste libre d’accepter ou de refuser les missions auxquelles il peut avoir accès. Une société de portage ne peut pas forcer un consultant à travailler pour des entreprises clientes. Cette liberté permet alors d’organiser au mieux son planning, voire de prendre plus facilement des congés dès que l’on a atteint le niveau espéré pour son complément de revenus.

En conclusion

Le portage salarial, par sa facilité d’accès et ses avantages indéniables, correspond à une solution réelle pour obtenir un complément de revenus. Cette activité partielle peut être l’ouverture vers une reconversion professionnelle. Ce complément de revenus peut également s’ajouter indéfiniment à une source de revenus plus stable.

Les libertés apportées par le portage salarial permettent à chaque professionnel indépendant de définir le périmètre précis d’activité. Le complément de revenus et d’activité est alors à la libre décision du consultant porté, ce qui ne constitue pas une entrave dans son organisation personnelle et professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X