Freelancing : la solution à la crise économique à venir ?

Freelancing : la solution à la crise économique à venir ?

La crise économique qui s’annonce vient percuter les perspectives jusqu’alors énoncées. Les destructions d’emplois risquent d’être importantes et les entreprises vont devoir faire de nouveaux choix en matière d’organisation interne. Dans ce contexte, le freelancing pourrait sortir gagnant de cette crise. Vous souhaitez en connaître davantage sur les enjeux du travail en freelance ? Cet article est fait pour vous.

Les incertitudes portant sur l’économie

La crise sanitaire du coronavirus ouvre une période de fortes incertitudes sur l’économie. En effet, il reste difficile de prévoir les réponses du marché et d’identifier précisément le nombre d’emplois détruits durant cette période. Par ailleurs, les menaces d’une « seconde vague » et d’épisodes de reconfinement apparaissent comme des craintes fatales pour un grand nombre d’entreprises.

Néanmoins, les chiffres actuels tendent à montrer des signes plutôt positifs. En effet, l’INSEE fait état d’une évolution nette et sensible de l’indicateur du climat des affaires en juin 2020. Ainsi, de nombreuses entreprises constatent une reprise assez forte de la consommation des ménages. Cette hausse des achats réalisés peut alors avoir des répercussions positives sur l’activité économique tout entière.

Par ailleurs, l’évolution de l’indicateur du climat des affaires montre une différence notable avec la précédente crise économique de 2008-2009. En effet, il y a une dizaine d’années, la baisse était moins marquée, mais a duré davantage de temps. Dans la période actuelle, l’indicateur est tombé plus bas et semble remonter très rapidement. Il est alors possible que les chiffres de la croissance économique et de l’emploi connaissent la même évolution positive.

Ces incertitudes pèsent donc sur les entreprises comme sur les ménages. Le manque de visibilité peut générer des peurs et avoir des répercussions sur l’économie. Toutefois, il convient de souligner un autre signe positif : si la confiance des ménages a fortement chuté en avril-mai 2020, elle reste bien supérieure à la période 2008-2009 ou même celle de 2012-2013. Une remontée de la confiance, couplée à des dépenses importantes (puisées dans l’épargne des Français) pourrait donner un coup d’accélérateur à l’économie française.

Les conséquences de la crise économique sur l’emploi

Les études économiques tendent à montrer que les entreprises sont plus frileuses à embaucher en CDI en période de crise. Ainsi, elles vont privilégier les contrats courts ou l’intérim pour se donner davantage de flexibilité.

Il convient de souligner que cette précarisation de l’emploi génère de l’incertitude et un manque de visibilité auprès des salariés concernés. Ces derniers peuvent alors réduire leur consommation et surveiller plus attentivement leur pouvoir d’achat. La réduction ou l’ajournement des dépenses peut avoir des conséquences globales sur la bonne santé économique du pays.

Néanmoins, il convient de constater que, dans ce contexte, le statut de freelance demeure très recherché. En effet, un freelance qualifié et expérimenté ne nécessite pas le même degré de formation qu’un salarié en CDD ou en intérim. Un freelance pratique, au quotidien, l’adaptation à différents contextes professionnels. Sa polyvalence fait partie de son logiciel professionnel et de ses atouts réels.

Les atouts du freelancing en période difficile

Recourir à un freelance reste relativement courant en entreprise. En effet, les freelances possèdent un ensemble d’atouts que les entreprises clientes connaissent.

Les atouts principaux du statut freelance

Parmi les avantages concurrentiels d’un freelance, nous pouvons citer :

  • Un coût du travail moins élevé. Externaliser et sous-traiter permettent, en règle générale, de réduire les coûts de la masse salariale, des charges sociales et des différents impôts en lien avec les effectifs d’une entreprise.
  • Une réduction des formalités administratives. Travailler avec un freelance peut se faire relativement facilement, en passant une commande classique.
  • Une meilleure adaptabilité. Un freelance a l’habitude de travailler dans des entreprises différentes, avec des pratiques de travail particulières et une culture spécifique. Ils sont donc, en règle générale, plus rapidement opérationnels.

 

Les opportunités du freelancing pour la période actuelle

Par ailleurs, les freelances sont des professionnels perçus comme très autonomes. La période actuelle, comportant un certain nombre d’exigences en matière sanitaire, plaide plutôt pour le freelancing. Recourir à des professionnels indépendants permet de se décharger de la mise en œuvre d’un protocole sanitaire.

En période de crise économique, les atouts des professionnels en freelance sont décuplés. En effet, les entreprises sont, dès lors, plus attentives au coût du travail, à la lourdeur administrative ou au temps d’adaptation.

Comme nous l’avons vu plus haut, cette crise économique demeure particulière dans la mesure où des indicateurs montrent des signaux positifs. La situation actuelle n’a rien de comparable avec la crise financière mondiale de 2008-2009. Le problème ne provient pas d’un manque « d’argent », mais plutôt de l’absence de visibilité. Dans ce contexte, les freelances ont toutes les cartes en main pour acquérir une clientèle régulière dans leurs domaines d’activité.

Freelancing : les risques de requalification de la prestation

Certaines entreprises doivent, toutefois, faire attention dans leur recours aux freelances dans la mesure où la législation peut décider une requalification de la relation entre le client et le prestataire.

Dans cette situation, le freelance devient, après décision de justice, un salarié à part entière. Cela se produit lorsqu’un lien hiérarchique clair est établi entre le freelance et l’entreprise cliente. Cette décision peut avoir des conséquences économiques importantes dans la mesure où, comme nous l’avons vu plus haut, un freelance reste plus économique qu’un salarié en CDI.

Sécuriser son activité grâce au portage salarial

Certains freelances optent également pour le portage salarial dès lors qu’ils trouvent des clients pour leur activité. Un contrat de portage permet d’encadrer la relation de travail et d’éviter les litiges (notamment une requalification de la prestation en contrat de travail).

Par ailleurs, les équipes de conseillers des sociétés de portage restent à disposition des freelances et des entreprises clientes pour les guider et répondre aux questions. La convention collective du secteur des salariés en portage salarial encadre d’ailleurs les relations durant la prestation. Les professionnels freelances peuvent alors déléguer les tâches administratives et légales pour économiser du temps et gagner en efficacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X