Le défi du consultant : comment vous lancer en 1 semaine

Le défi du consultant : comment vous lancer en 1 semaine

De nos jours, il n’a jamais été aussi facile et rapide de créer son activité de consultant freelance. Ainsi, vous pouvez tout à fait devenir indépendant en presque une semaine seulement. Ce défi de lancer son freelancing est tout de suite plus simple lorsqu’on le découpe en étapes. Nous vous dévoilons ici nos astuces pour bien réussir votre lancement.

Anticiper et optimiser son temps pour lancer son activité de consultant freelance

 

Lancer son activité de consultant freelance en une semaine est tout à fait envisageable si vous anticipez sur certaines actions et si vous optimisez votre temps. Afin d’effectuer correctement son lancement, il s’agit de bien connaître les différentes grandes étapes inévitables dont nous allons vous parler dans cet article.

Cela correspond globalement à sept aspects différents :

  • Le statut (installation administrative)25
  • Les avantages sociaux
  • La création de son site web (installation sur le marché)
  • L’espace de co-working ou aménagement de votre espace de travail (installation physique)
  • Le networking (installation sur votre secteur)
  • L’optimisation de son temps et la gestion de sa trésorerie (aspects financiers)
  • L’anticipation de sa semaine (aspects organisationnels)

 Sept étapes, pour les sept jours de la semaine. Ainsi, vous pouvez, chaque jour durant une semaine, vous concentrer sur votre lancement tout en vous accordant des temps de pause.

A présent que vous avez une vue d’ensemble, il s’agit de bien gérer votre temps entre ces différentes étapes et de surtout commencer à planifier cette réussite. La clé est d’anticiper sur les aspects administratifs, commerciaux, financiers, de votre propre cœur de métier et de votre communication.

Ce que comprend en plus la préparation à votre installation de consultant freelance :

  • La préparation des modèles type de devis
  • La préparation des modèles type de factures
  • La création et l’instauration d’une carte de visite et/ou signature professionnelle dans vos emails
  • La mise en place de votre visibilité professionnelle sur les réseaux sociaux et les plateformes de freelances
  • Votre positionnement sur les aides financières auxquelles vous pourriez avoir droit lors de votre lancement…

Un consultant freelance, en tant que chef d’entreprise, doit être prêt à s’intéresser à des aspects très différents allant du commerce, à la finance, au marketing…

Selon Welcometothejungle, il est également « important de bien se préparer psychologiquement pour ne pas céder à la panique dans les premiers mois, afin d’assumer son choix avec plaisir et positive attitude. Et pourquoi pas se préparer financièrement aussi avant de se lancer, le temps de trouver son rythme et ses clients. »

Bien sûr, certains ajouteront des étapes selon leur activité. Vous devrez adapter chaque suggestion à votre propre entité. Nous vous conseillons ainsi d’établir au maximum votre stratégie, vos services et votre valeur ajoutée en avance. Plus vous anticiperez mieux cela vaudra. Mais attention à laisser également « la porte ouverte », car celle-ci risque bien d’évoluer progressivement !

Bien choisir son statut de consultant freelance

Un premier aspect inévitable et qui est crucial à votre installation rapide de consultant freelance est le choix du statut. Il est important de choisir un statut spécifique avant de débuter ses missions et de recevoir des paiements.

En fait, comme le rappelle leparisien.fr, une fois « votre statut créé, vous êtes rattaché au RSI qui vient d’être renommé Sécurité sociale pour les indépendants ». Cependant, la mutuelle est de votre ressort… Généralement un consultant freelance a une micro-entreprise ou une société qui marque son indépendance et sa qualité de « chef d’entreprise ».

Cependant, vous pouvez aujourd’hui devenir rapidement consultant freelance, tout en conservant les avantages sociaux du salariat.

Le portage salarial peut ainsi être une bonne solution à envisager pour lancer son entreprise. Cette forme comporte de multiples avantages pour une mise en place rapide.

Choisir le statut du portage salarial peut être la décision idéale pour vous, car être porté allie sécurité de l’emploi et indépendance. Vous toucherez un salaire fixe chaque fin de mois, vous bénéficierez des allocations chômage…Vous aurez accès à des formations, un large réseau de professionnels, des retours, de multiples missions avec le portage salarial.

Selon leeblogdudirigeant.com, le portage salarial permet notamment aux « entrepreneurs de tester une idée de création d’entreprise et de se faire une idée précise sur la faisabilité de leur projet (attente des clients, niveau de prix, configuration du marché, niveau de la concurrence, difficultés rencontrées, …) »

N’attendez pas pour faire parler de votre nouvelle activité de freelance

Comme nous l’avons évoqué précédemment, nous vous conseillons de ne pas attendre pour mettre en place votre communication, pilier immanquable qui contribuera au décollage de votre activité de consultant freelance.

Une bonne communication en 2019 est à la fois numérique, digitale et humaine. Vous devez être présent professionnellement au mieux « partout » et sur des canaux propices à votre activité :

  • Plateformes pour freelances
  • Site Web
  • Plaquette de services
  • Groupes Facebook et LinkedIn
  • Evénements et afterworks professionnels (apprendre à networker et se créer son réseau)

La communication sur votre activité rend son existence réelle. Trop peu de freelances ont un site web en 2019 et pourtant cela peut faire toute la différence.

De plus, il est bien fondamental de cibler vos services et future clientèle lors de cette semaine clé de lancement de votre activité.

Enfin, nous vous recommandons de lire un maximum de conseils de vos pairs afin d’éviter certaines erreurs de « débutants ». Vous verrez que cela vous fera gagner beaucoup de temps.

Il est ainsi très important de bien mettre en place son projet avant de se lancer à 100%. En effet, cette semaine constitue un peu les fondations de votre « maison » professionnelle. Tout a intérêt à être grandement solide pour plus de bénéfices ensuite.

Finalement grâce à de nombreuses solutions et ressources déjà existantes, le défi d’un consultant freelance n’est pas de se lancer en une semaine, mais plutôt de bien poser les jalons qui conduiront à sa réussite sur le long terme. Sachez que vous êtes loin d’être seul à vous lancer et à être confronté à certaines problématiques propres au freelancing. Ainsi, n’hésitez pas à vous tourner vers des experts qui connaissent bien cet écosystème et à bien utiliser votre temps de lancement.

Caroline Worenbach

Caroline Worenbach

Chargé de communication au sein d’une société de Portage, je profite de ce site internet pour partager avec vous mes connaissances et l’actualité de ce secteur d’activité en plein développement.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X