Graphic designers in a meeting

Le talent est conscient de ses compétences comportementales

L’évolution du marché du travail amène le fait que l’on parle de plus en plus « compétences » au détriment des « métiers ». Il est acquis que les employeurs cherchent principalement les compétences avant même de s’intéresser aux diplômes et aux expériences professionnelles. Et au-delà des compétences techniques qui s’acquièrent à tout moment et par tous, les employeurs sont surtout à l’affut des compétences comportementales.

Les compétences comportementales recherchées par les employeurs

Les compétences comportementales sont ces compétences transversales et humaines développées au fur et à mesure de notre carrière professionnelle. On parle essentiellement de compétences humaines et on les définit par opposition aux compétences techniques. Il s’agit de compétences tournées vers les interactions humaines et qui font appel à l’intelligence émotionnelle.

On peut les décliner sous 4 formes :

  • Compétences personnelles : efficacité, fiabilité, identification à l’entreprise.
  • Compétences communicationnelles : capacité à entamer une discussion, à se tisser un lien social.
  • Compétences interpersonnelles : sens de la responsabilité, esprit d’équipe, conscience de la hiérarchie.
  • Autres habiletés : passions, débrouillardise.

Les dernières études montrent que les employeurs cherchent principalement les 3 compétences suivantes :

  • La capacité à s’organiser et à prioriser ses tâches.
  • La capacité d’adaptation.
  • L’autonomie.

Valoriser vos compétences comportementales

Parce que l’on sait que la moitié des métiers de demain n’existe pas et que les formations techniques de ces nouveaux métiers n’apparaîtront pas de suite, vos compétences comportementales seront votre atout pour évoluer sereinement sur le marché du travail. En effet, rassurer l’employeur sur vos capacités d’adaptation et d’organisation et, sur votre autonomie sera sans doute bien plus efficace que de vendre vos compétences techniques qui seront obsolètes.

Valoriser vos compétences comportementales passe nécessairement par l’élaboration d’outils de communication efficaces et percutants. Depuis quelques temps, il est admis que l’on transmette un mail de motivation aux employeurs, mail contenant une seule pièce jointe : votre CV. La « lettre de motivation » est maintenant écrite directement dans le corps de l’e.mail. Cela nécessite donc d’être percutant dès le corps de l’e.mail. Et de ne pas oublier d’appuyer clairement sur les compétences comportementales avant d’expliquer vos expériences et compétences. D’autant que vos compétences sont inscrites dans votre CV. Et il n’est pas envisageable de répéter les compétences de votre CV dans votre mail de motivation.  En revanche, rien de vous empêche de noter vos 3 principales compétences comportementales sous le titre de votre CV, ça ne mange pas de pain !

Enfin, vous aurez l’occasion de valoriser vos compétences comportementales lors de l’entretien de recrutement. Il est nécessaire de « transpirer » les compétences comportementales dont vous disposez. Je m’explique : vous êtes capable de vous adapter, montez-le en entretien. Rien de tel que de le prouver par des actes plutôt que par de (belles) paroles.

L’avenir du marché du travail passe nécessairement par la valorisation de vos compétences comportementales. Prenez-en conscience !

 

Le talent est conscient de ses compétences comportementales
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X