été : réfléchir sur son futur professionnel

Nathalie Lévêque : « Profitez de l’été pour réfléchir votre futur professionnel »

Et si l’été était mis à profit pour penser votre évolution professionnelle ? N’est-il pas la meilleure période pour y penser sereinement ? Le talent est pris toute l’année par ses obligations professionnelles et personnelles ce qui ne lui laisse pas vraiment le temps de réfléchir son futur professionnel. Pourtant, il est désormais acquis que la capacité à évoluer sur le marché du travail passe par l’optimisation des transitions professionnelles.

Réfléchir son futur professionnel

L’évolution profonde du marché du travail oblige tous les acteurs du marché du travail à s’y adapter.

Les employeurs cherchent des talents, c’est-à-dire, la bonne personne, pour la bonne mission et au bon prix. Et leur plus grande difficulté réside dans le fait de fidéliser les talents.

Les talents, quant à eux, cherchent des employeurs à l’écoute de leurs besoins les plus profonds et qui leur permettent de rester employables durablement.

Alors la clé de la réussite du talent sur le marché du travail réside dans la réflexion permanente  qu’il aura de son futur professionnel. Parce que pour rester pro-actif sur le marché, le talent doit développer une compétence comportementale essentielle : la capacité qu’il a de s’adapter.

La capacité d’adaptation du talent passe par les éléments suivants :

  • La capacité à apprendre, à se former. Le talent qui a compris le rôle de la formation continue a déjà un atout dans sa manche que les autres n’auront pas. Julia, après une première expérience professionnelle, a souhaité se reconvertir vers le métier de data analyst. Ce qui lui manquait cruellement était une formation. Alors Julia a suivi plusieurs MOOC qui lui ont permis d’acquérir les compétences nécessaires au métier visé. Et aujourd’hui, Julia développe son activité en portage salarial.
  • La capacité à valoriser son potentiel. Le potentiel est une notion particulière car il est difficilement mesurable. Le potentiel est l’ensemble des dispositions personnelles encore incomplètement exploitées qui peuvent permettre au talent d’évoluer ou de s’orienter vers de nouvelles responsabilités et/ou missions à court ou moyen terme (source APEC). Les employeurs sont aujourd’hui en quête de collaborateurs ou futurs collaborateurs à fort potentiel. Au-delà des compétences, le potentiel se traduit par l’alliance entre une personnalité positive et ouverte, des soft skills clairement déterminées et l’implication du talent.
  • L’empathie, c’est-à-dire la capacité à comprendre les besoins des autres. Cette compétence fait partie du socle des compétences comportementales les plus recherchées par les employeurs. L’empathie est issue de l’intelligence émotionnelle. Au-delà de la capacité technique à prendre en considération les besoins des autres, le talent qui développe son empathie, qui apprend à la maîtriser et qui en fait un atout, développe son agilité et son employabilité.

Agilité et employabilité

Réfléchir son futur professionnel signifie être en capacité de s’adapter, c’est-à-dire être agile sur le marché du travail.

Si l’on rencontre souvent des talents persuadés d’être « faits » pour un métier en particulier, l’on constate souvent que cette vocation n’a pas sa place pour rester employable durablement. En effet, la vocation souffre de trop de déterminisme ce qui empêche de la clairvoyance quant à la cohérence du projet. N’oublions pas que pour que le projet soit efficace, il doit dans un premier temps correspondre aux besoins les plus profonds du talent. Or, la vocation, si elle répond à ces besoins, elle occulte l’état de son propre marché du travail, c’est-à-dire le croisement entre les données du métier, du secteur et du territoire. Ainsi, apprendre à descendre à son niveau du marché du travail est la première étape pour devenir agile sur celui-ci.

Au-delà de l’employabilité durable, l’agilité permet au talent de naviguer sur son marché du travail. En effet, en étant agile, le talent de connaît mieux et répond plus facilement à ses propres besoins. En outre, il développe sa volonté d’apprendre ce qui l’amène à développer son énergie exploratrice. Enfin, il sera en capacité de se tenir prêt en continu pour évoluer en même temps que le marché du travail.

Nathalie Lévêque : « Profitez de l’été pour réfléchir votre futur professionnel »
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X