Portrait de Jérémy

Portrait de Jérémy : « le portage salarial m’a permis d’avoir confiance en moi »

Il y a quelques années, Jérémy, formateur en informatique, n’aurait vraiment pas imaginé exercer son activité professionnelle en tant que consultant indépendant. Il nous explique en quoi le portage salarial l’a aidé à prendre ce virage professionnel.

Jérémy, pouvez-vous nous parler de votre métier ?

Je suis formateur en informatique indépendant depuis maintenant 2 ans. J’interviens en entreprise pour des formations ponctuelles prises en charge par les fonds dédiés à la formation professionnelle. Mon objectif est d’aider les salariés à optimiser l’utilisation de l’informatique en entreprise, en particulier les outils bureautiques. Le contenu de mes prestations de formateur est très variable. Il m’arrive d’accompagner sur plusieurs jours des salariés en reconversion professionnelle au sein de leur entreprise qui ont besoin d’apprendre les rudiments de l’informatique. J’interviens aussi en entreprise pour des remises à niveau des salariés de manière beaucoup plus ponctuelle. J’exerce mon activité de formateur freelance en portage salarial, à la fois pour la sécurité que procure ce statut et pour le confort que cela m’apporte au quotidien.

Quel a été votre parcours professionnel ?

J’ai démarré ma carrière en étant salarié dans une petite société industrielle familiale. Au début, j’étais un peu le « Monsieur Informatique », en charge à la fois du parc informatique et de la formation des salariés à l’utilisation des outils. Progressivement, à la fois par goût et parce qu’il y avait des besoins importants en interne, je suis devenu chargé de formation dans cette entreprise. Malheureusement, la société a été ensuite rachetée par un grand groupe avant de fermer définitivement ses portes. J’avais le choix entre déménager pour intégrer la maison mère ou me retrouver sans emploi. Ma femme travaillant sur place, il m’était impossible de déménager. Me retrouver au chômage a été une grande claque pour moi. Il y a tout d’abord eu l’angoisse de ne pas trouver un autre emploi qui me convienne. Mon métier de formateur, je l’ai appris sur le tas et j’avais peur de ne pas trouver de poste à la hauteur de mes attentes. J’ai aussi réalisé que le salariat n’était plus une protection. J’ai donc choisi de faire une année de césure pour définir mes objectifs professionnels et voir comment je pouvais les atteindre. Au bout de quelques mois, le hasard a fait qu’une de mes connaissances avait besoin de faire intervenir un formateur de manière ponctuelle dans son entreprise. J’étais intéressé mais je n’avais pas l’agrément formation nécessaire ! Je me suis alors souvenu que dans le cadre de mes recherches, j’avais rencontré une société de portage qui avait cet agrément, ABC Portage. C’est comme ça que tout a commencé…

En quoi le portage salarial vous a aidé à devenir indépendant ?

Cette première mission en portage salarial s’est très bien déroulée et m’a montré que c’était une voie professionnelle tout à fait viable et qui me convenait à merveille. Mais une fois cette mission achevée, je suis retombé dans mes questionnements : comment réussir dans l’activité professionnelle qui me plaît, la formation pour adulte. Ayant un profil avant tout technique, j’ai un défaut partagé par nombre de mes semblables : il m’est très difficile de me présenter et de mettre en avant mon expertise. En faisant un debriefing de ma première mission en portage salarial, le chargé d’affaires d’ABC Portage m’a alors parlé du parcours de formation proposé par la société de portage pour aider les freelances débutants à professionnaliser leur activité professionnelle. J’ai alors sauté sur l’occasion et je ne le regrette pas. Le portage salarial m’a aidé à avoir confiance en moi pour savoir trouver de nouveaux clients et vendre mes prestations. Aujourd’hui, grâce à ce cursus de formation, je sais mettre en avant mes compétences techniques mais surtout mon savoir-être, ce qui fait toute la différence quand on est freelance ! ABC Portage m’a aussi mis le pied à l’étrier en me proposant de participer à des rencontres entre freelances, formations ou afterwork, ce qui a largement contribué au démarrage de mon activité de formateur freelance en m’aidant à trouver mes premiers clients.

Pourquoi continuez-vous à exercer votre activité de formateur freelance en portage salarial ?

Tout d’abord, le besoin de développer son réseau professionnel reste une nécessité pour un freelance, même lorsqu’il n’est plus en phase de démarrage de son activité. Je reste donc un adepte des événements organisés par ABC Portage. Au delà de l’accompagnement très appréciable de ma société de portage salarial pour m’aider à développer mon professionnalisme et mon activité de freelance, le statut de consultant indépendant porté est très confortable au quotidien. Je n’ai en effet pas à me préoccuper de l’émission et de l’encaissement des factures de mes missions ni des déclaration sociales qui y sont rattachées, c’est ma société de portage qui fait le tout ! En tant que formateur freelance en portage salarial, j’utilise de plus de l’agrément formation de ma société de portage, ce qui ouvre bien des portes en entreprise ! Enfin, je suis d’un naturel plutôt angoissé, alors pouvoir bénéficier des mêmes avantages qu’un salarié tout en étant indépendant est pour moi l’un des grands atouts du portage salarial. En étant formateur indépendant porté, je perçois un revenu régulier tout en cotisant à l’assurance chômage et à l’assurance maladie, ce qui est particulièrement rassurant. Être freelance en portage salarial présente même de sacrés avantages pour votre vie privée. Je viens de faire un prêt pour acheter une maison avec ma femme. L’obtention du crédit n’a posé aucun problème, même si je suis freelance, car j’ai pu présenter des bulletins de salaire à mon banquier et lui prouver la régularité de mes revenus !

Portrait de Jérémy : « le portage salarial m’a permis d’avoir confiance en moi »
5 (100%) 1 vote

Thomas Paranis

Thomas Paranis

Après 11 ans à la tête de ma propre entreprise de conseil, j’ai décidé pour des raisons personnelles de cesser cette activité et d’avoir recours au Portage salarial. Aujourd’hui je souhaite partager mon expérience et mes connaissances sur cette nouvelle forme d’emploi encore peu connue en France.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X