Vidéo sur Internet

Démarquez votre activité de consultants sur internet

Un outil marketing redoutable

Depuis de nombreuses années, la vidéo en ligne est devenue incontournable. Aujourd’hui, c’est aussi un puissant outil marketing.

Ce n’est un secret pour personne pas même pour les consultants : le volume des vidéos en ligne augmente continuellement, sur toutes plateformes confondues. Ainsi nous savons que cette année 2017, la vidéo représentera plus de 70% de la totalité du trafic Internet. Avec une prévision de croissance si rapide, sur quelles tendances les marques devraient-elles parier cette année ?

C’est en 2016 que les vidéos ont connu un véritable essor à l’échelle mondiale. Auparavant, Facebook était un lieu de partage d’informations et d’élaboration de projets. S’il vous arrivait de tomber sur une vidéo, elle était le plus souvent créée par l’utilisateur qui l’avait publiée.

De plus, la vidéo est le média par excellence sur les réseaux sociaux, et nous pouvons clairement affirmer qu’elle sera indispensable dans toute bonne stratégie de communication digitale d’ici quelques années.

Outre sa popularité croissante, le format vidéo est très pratique sur Internet où l’on consomme de l’information sans avoir besoin de faire d’effort. Entre une vidéo bien ficelée de 2 minutes et un article, le choix est souvent vite fait pour les internautes !

Un impact percutant

Les vidéos ont un impact considérable sur les internautes et les clients. Une part importante d’entre eux se sent plus concernée par ce type de contenu qu’avec du texte, voire même des photographies.

Cette dernière est reine sur les réseaux sociaux, au point d’ailleurs que de nombreux consommateurs affirment qu’elle influence leurs décisions d’achats.

D’après les mêmes études, le simple fait d’utiliser le mot « vidéo » dans l’objet d’un email ou d’une newsletter peut augmenter le nombre d’ouvertures de 19% et le taux de clics de 65% !

Si la vidéo est devenu un canal de communication aussi efficace, c’est dû à la croissance du nombre d’utilisateurs préférant l’utilisation du mobile, globalement 50% du trafic Web proviennent du mobile et à l’échelle de la France 30% et certains médias ont très bien compris ce lien étroit entre mobile et vidéo et on sût s’adapter très vite, à l’image de Facebook et de YouTube dont plus de 50% du Trafic est réalisé sur le mobile. Ces derniers n’ont cessé d’optimiser la partie vidéo de leur application afin de rendre la navigation de plus en plus simple et intuitive pour leurs utilisateurs.

A vous de jouer !

Ce dévouement n’est pas anodin car le modèle de YouTube est basé sur la publicité, cependant aujourd’hui, il existe des bloqueurs de pub sur les ordinateurs ce qui reste de notoriété publique mais pas encore sur mobile où le blocage des publicités n’est connu que d’un nombre restreint d’utilisateur (à noter que cela devrait bientôt arriver en août 2017, Google a testé une fonction anti-pub sur ses smartphones) les investissements publicitaires sur desktop restent plus important cependant les investissements sur mobile n’ont fait qu’accroitre au cours de ces derniers, jusqu’à représenter en 2016 41%; il est sans doute facile d’affirmer sans prendre aucun risque que d’ici 5 ans, les investissements publicitaires sur mobile seront supérieurs aux investissements Desktop et la vidéo sera l’acteur qui aura le plus contribué à cela.

Donc consultants : n’hésitez plus à utiliser ce support de communication pour promouvoir votre travail et proposer vos missions !

 

Démarquez votre activité de consultants sur internet
Notez cet article

Thomas Paranis

Thomas Paranis

Après 11 ans à la tête de ma propre entreprise de conseil, j’ai décidé pour des raisons personnelles de cesser cette activité et d’avoir recours au Portage salarial. Aujourd’hui je souhaite partager mon expérience et mes connaissances sur cette nouvelle forme d’emploi encore peu connue en France.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X