Toutes les questions à se poser avant de se lancer en solo

Toutes les questions à se poser avant de se lancer en solo

Il existe diverses idées toutes faites en matière d’entrepreneuriat. Certaines personnes pensent que les entrepreneurs ont naturellement le goût du risque et qu’ils débordent de créativité. D’autres estiment que l’entrepreneuriat est un projet de vie, le prolongement d’une passion nourrie depuis le jeune âge. C’est pourquoi nombreux sont ceux qui n’osent pas franchir le cap tout simplement parce qu’ils n’ont pas ces pré-requis, alors que d’autres foncent tête baissée pour se heurter finalement à des obstacles en tout genre. Si vous envisagez de vous lancer à votre compte, certaines questions méritent alors réflexion pour savoir si l’entrepreneuriat est alors la voie à prendre.

Pourquoi vais-je devenir entrepreneur ?

Avant de vous lancer dans une carrière en solo et abandonner le statut d’un employé classique, vous devez vous demander quelles sont vos motivations. Si tout le monde peut certes créer une entreprise, la difficulté réside, en revanche, dans la pérennité de celle-ci. Et pour cause, l’entrepreneuriat n’est pas fait pour tout le monde. Si les circonstances actuelles – comme le chômage ou les mésententes avec la hiérarchie – peuvent vous convaincre à vous lancer dans l’aventure, il se peut qu’elles ne seront plus d’actualités avec le temps. Si vous envisagez de vous mettre à votre compte, demandez-vous alors les raisons qui vous inciteront à ne pas abandonner dès les premiers accrochages et ne vous focalisez pas seulement sur les circonstances qui vous poussent à créer votre entreprise.

Suis-je prêt à faire le grand saut ?

Le chemin de l’entrepreneur est semé d’embûches. C’est la raison pour laquelle l’enthousiasme figure parmi les premières qualités du travailleur indépendant, bien avant le professionnalisme et les aptitudes techniques. Etre votre propre chef, c’est faire face à la pression, à la surcharge de travail et à des imprévus. Si vous n’êtes pas suffisamment excité pour devenir entrepreneur, vous aurez du mal à surmonter toutes les éventualités occasionnées par votre nouveau statut professionnel. Si dans vos propos vous avez tendance à appuyer sur l’aspect « essai » et « temporaire » du projet, il se peut que vous ne soyez pas suffisamment enthousiaste pour vous lancer dans l’aventure. Si l’idée d’abandonner le projet ou d’envisager l’échec ne semble pas vous préoccuper davantage, il se peut qu’une carrière en solo ne soit finalement pas la bonne direction pour vous.

Que vais-je vendre comme produit ou service ?

Vous avez toujours voulu être votre propre patron. Pour concrétiser votre rêve, il est maintenant essentiel de créer ou de définir votre offre. Qu’il s’agisse d’un produit ou d’un service, le lancement de votre projet doit être précédé d’une étude de marché. Cela suppose une analyse des besoins de la clientèle, de la concurrence et des nouvelles tendances du marché. Pour pouvoir mettre en place une stratégie marketing efficace, demandez-vous alors quels sont les avantages concurrentiels qui vous distinguent. Il peut s’agir d’une prestation complémentaire, d’un prix compétitif, d’une clientèle cible, d’une qualité de produit… Il ne vous restera plus qu’à travailler sur vos atouts, mais aussi sur vos points faibles pour pouvoir intéresser suffisamment vos prospects et clients.

Que pensent les autres de mon idée ?

Bien entendu, tout le monde n’appréciera pas votre idée. Néanmoins, ne refusez pas systématiquement tous les commentaires négatifs, tout simplement parce que c’est votre projet et que vous y croyez. A contrario, un désintérêt ne signifie pas non plus que votre projet mérite d’être abandonné automatiquement. Dans tous les cas, acceptez les critiques édifiants et n’hésitez pas à poser des questions pertinentes. Leurs suggestions et appréhensions peuvent être d’excellentes pistes d’amélioration. N’hésitez pas à demander l’avis de votre entourage pour savoir si vous êtes sur la bonne voie. Si certaines personnes sont perplexes, il n’est pas rare qu’il s’agisse tout simplement de problèmes de communication ou de compréhension. Il se peut également que seuls quelques aspects de votre projet seront à revoir ou à améliorer.

Est-ce que les sacrifices en valent la peine ?

Une carrière en solo, ce n’est pas simplement la perspective d’une liberté professionnelle totale, sans la hiérarchie ni les contraintes du salariat. C’est aussi des sacrifices non négligeables, notamment en matière de relation sociale et privée. En étant désormais votre propre chef, certains bouleversements dans votre quotidien sont à envisager et certaines habitudes peuvent changer, aussi bien dans votre vie professionnelle que personnelle. Si vous n’êtes pas prêt pour ces changements, sachez que le retour en arrière ne sera pas évident compte tenu des ressources que vous aurez déjà investies dans votre projet d’entrepreneuriat.

Avec qui vais-je concrétiser mon projet ? Seul ou avec un associé ?

L’entrepreneur a le choix d’être le seul maître de ses décisions, ou de partager la gestion de son entreprise avec une ou plusieurs autres personnes. Selon votre situation personnelle, vos conditions financières ou sociales, les compétences exigées par votre métier… le choix ou non d’un associé ne dépend que de vos objectifs et de vos attentes professionnelles. Quoi qu’il en soit, il est essentiel de bien choisir votre partenaire, étant donné que celui-ci serait un acteur décisif dans la réussite de votre projet. De préférence, privilégiez des personnes qui partagent vos valeurs et qui pourront apporter une valeur complémentaire à votre prestation.

Quel statut professionnel choisir en tant qu’indépendant ?

En tant que travailleur indépendant, vous avez le choix entre divers statuts professionnels, lesquels varient selon le degré de complexité des démarches administratives. Vous pouvez choisir le statut d’une entreprise individuelle ou unipersonnelle en étant le seul décisionnaire ou celui de société, si vous collaborez avec d’autres associés. Le choix du statut va également varier en fonction de l’imposition des bénéfices, soit sous forme d’impôt sur le revenu, soit d’impôt sur les sociétés. Vous pouvez aussi choisir d’être un travailleur non salarié de votre entreprise ou un assimilé-salarié, selon les avantages sociaux et professionnels dont vous souhaiterez profiter. Par conséquent avant de vous lancer, faites le point du statut professionnel qui vous convient le mieux pour ne pas avoir à changer constamment en fonction de l’évolution de votre entreprise.

Quels sont les avantages offerts par le Portage Salarial si je me lance en solo ?

Etre un travailleur indépendant suppose un certain nombre de risques à ne pas négliger. Le portage salarial est un moyen incontournable pour les anticiper et pour y faire face. Excellente alternative entre le salariat et l’entrepreneuriat, le portage salarial vous aide, en effet, à conserver les avantages du travail en indépendant, tout en minimisant les risques associés à ce statut. Il vous permet de déléguer certaines tâches, notamment administratives et comptables, à une société de portage en contrepartie d’un prélèvement financier. Il vous permet également de prioriser la prospection et vous focaliser sur le cœur de votre métier.

 

Toutes les questions à se poser avant de se lancer en solo
Notez cet article

Thomas Paranis

Thomas Paranis

Après 11 ans à la tête de ma propre entreprise de conseil, j’ai décidé pour des raisons personnelles de cesser cette activité et d’avoir recours au Portage salarial. Aujourd’hui je souhaite partager mon expérience et mes connaissances sur cette nouvelle forme d’emploi encore peu connue en France.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X