reseaux freelance

Comment se faire connaître sur les réseaux sociaux en tant que freelance ?

Désormais utilisés comme outils de prospection, de veille et de visibilité, les réseaux sociaux sont indissociables de la vie du consultant. Gérer sa réputation en ligne n’est pas pour autant une mince affaire. Mais alors, pourquoi et comment optimiser votre présence sur les réseaux sociaux ?

L’importance des réseaux sociaux

Entre la concurrence qui fait rage entre les prestataires, l’évolution perpétuelle du marché du freelance et le développement des nouvelles technologies, la veille est un levier de succès incontournable. Qu’ils soient professionnels ou non, les réseaux sociaux permettent aux consultants de suivre les actualités propres à leurs secteurs d’activité et d’anticiper les bonnes décisions au bon moment. Pour profiter d’une veille qualitative et précise, suivre les influenceurs – les utilisateurs actifs de votre milieu professionnel – est une stratégie avantageuse. Il peut notamment s’agir d’un groupe de professionnels partageant un intérêt particulier sur un sujet précis ou d’un individu détenant une expertise probante dans votre domaine d’expertise.

Gérer votre présence en ligne requiert du temps et de la patience. Créer un compte sur un réseau social ne suffit pas. Nombreuses sont, d’ailleurs, les entreprises qui laissent leurs pages et leurs profils sans mise à jour ni publication des mois, voire des années durant. Or les réseaux sociaux sont conçus pour promouvoir l’interactivité. Pour entretenir et développer une réputation durable en ligne d’une part et pour interagir avec votre monde d’autre part, il est alors de votre intérêt de publier périodiquement des informations ou des actualités relatives à votre domaine d’activité.

Près de 31% de la population mondiale sont actifs sur les réseaux sociaux. Les plateformes d’échange professionnelles de référence, comme LinkedIn, Twitter, Facebook… permettent aux consultants de se faire remarquer positivement par les acteurs du marché. Les sites communautaires favorisent, en effet, l’interaction entre les donneurs d’ordre et les prestataires, une opportunité à ne pas négliger pour trouver des missions en tant que freelance et pour se faire recruter.

Les réseaux sociaux sont également conçus pour optimiser tous travaux de référencement. Cela concerne notamment les travailleurs indépendants qui entretiennent un site Internet ou un blog. Visant à attirer de nouveaux visiteurs, les réseaux sociaux peuvent vous aider à gagner en visibilité sur le web et vous démarquer de la concurrence.

La réputation sur les réseaux sociaux

Avec l’explosion du web 2.0, les réseaux sociaux constituent un outil de communication incontournable. D’un côté, un freelance qui choisit de s’abonner sur un réseau social vise avant tout à satisfaire une quête de visibilité. De l’autre, la plupart des recruteurs et donneurs d’ordre effectuent une recherche en ligne sur ce qui se dit sur une entreprise, un prestataire ou un produit spécifique avant toute prise de décision. La réputation en ligne est, alors, à la base de toute stratégie marketing digitale réussie.

Pour pouvoir exercer, le travailleur indépendant se doit de créer son propre portefeuille client. Une présence en ligne optimisée est, là encore, un levier important du succès. Les réseaux sociaux sont, en effet, des outils de prospection de référence. Basés sur l’échange et le partage, ils favorisent l’interaction entre les acteurs professionnels et facilitent la prise de contact avec les clients et les prospects. Pour être efficace, la gestion d’une e-reputation doit être, néanmoins, une stratégie active de veille, ne se limitant pas à la seule présence sur les réseaux sociaux. Pour gagner en réputation, avoir un profil complet sur les principaux réseaux sociaux est certes la première étape. Cela consiste notamment à publier des informations percutantes sur les prestations, les compétences, les acquis et les attentes personnels du consultant, puis à inclure des liens pertinents vers ses divers domaines d’intervention (site, blog, newsletter, article de publication…).

Outre cette présence toutefois, la réputation en ligne est basée sur une démarche participative sur ces mêmes réseaux sociaux et sites communautaires. Pour se faire connaitre, la création et la publication de contenu sont primordiales. La qualité d’une publication s’apprécie en fonction de son utilisabilité. En pratique, le consultant doit être en mesure de diffuser des articles répondant aux besoins de sa cible et dans un contexte d’utilisation prédéfini. Comme le partage de commentaires ainsi que l’émission d’avis et de critique sont de mise sur les réseaux sociaux, l’idée est alors de publier périodiquement des contenus pertinents détenant une potentielle valeur ajoutée. L’échange est bien entendu à double sens : le consultant doit également prendre le temps de réagir sur les publications postées par les autres utilisateurs. Participer aux conversations ou émettre des commentaires sur un sujet posté par les autres acteurs professionnels détient autant, voire plus de valeur relationnelle que le fait de parler de soi. Sur le long terme, une participation active sur les réseaux sociaux accroit la visibilité et améliore la crédibilité du consultant auprès de ses collaborateurs, mais aussi de ses futurs prospects et clients.

La prospection sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux comme LinkedIn, Facebook, Twitter… sont des outils efficaces pour trouver des clients. Bien souvent, les premières missions confiées aux consultants proviennent de leurs réseaux, que ce soit des relations personnelles ou des contacts professionnels. De plus, ces plateformes ne mettent pas seulement en relation les prestataires et les recruteurs. Elles permettent aussi le tri des offres de mission par type de prestation. Les consultants peuvent alors se lancer dans une campagne marketing plus ciblée avec la perspective de trouver plus rapidement des missions conformes à leurs attentes.

Les réseaux sociaux favorisent enfin la conversion clientèle. Les commentaires et les retours positifs partagés sur les plateformes communautaires procurent, en effet, une meilleure image du prestataire. Généralement, ils peuvent influencer les donneurs d’ordre dans le choix de leurs partenaires professionnels. Les avis négatifs, quant à eux, façonnent les prestataires. Les remarques des consommateurs et les critiques peuvent aider ces derniers à améliorer leurs stratégies de communication en vue de répondre plus favorablement aux besoins de leurs nouveaux prospects.

Caroline Worenbach

Caroline Worenbach

Chargé de communication au sein d’une société de Portage, je profite de ce site internet pour partager avec vous mes connaissances et l’actualité de ce secteur d’activité en plein développement.

More Posts

  1. Pingback: Comment fidéliser votre réseau et se faire recommander ? - Guide du portage salarial - Leportagesalarial.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X