Reussir-en-portage-salarial-photo-article

Réussir avec le portage salarial

Le portage salarial attire de plus en plus d’adeptes que ce soit au niveau des travailleurs ou au niveau des sociétés qui tirent avantages des portés salariés. Comment faire en sorte d’optimiser son statut de portée salarial au niveau de la société de portage et de l’entreprise client ? Retrouvez des éléments de réponse dans les lignes suivantes.

 

Pourquoi avoir recours au portage salarial ?

Le portage salarial est une nouvelle forme de travail de salarié qui prend de plus en plus d’ampleur en ce moment grâce aux nombreux avantages qu’il offre. Il met en scène 3 protagonistes à savoir la société de portage qui s’occupe de la gestion du salarié, le porté qui recherche lui-même et effectue ses missions auprès des entreprises, et les sociétés clientes qui font appel au porté pour des missions spécifiques. Le portage salarial permet d’exercer une profession libérale tout en profitant des avantages classiques d’un salarié, c’est-à-dire la retraite, les prévoyances sociales et autres assurances travail. Ainsi, de plus en plus de travailleurs se tournent vers ce nouveau mode de travail, car il permet de travailler à son propre compte sans avoir à créer systématiquement une entreprise, ce qui veut dire, ne pas être soumis aux contraintes administratives de frais d’immatriculation, de déclarations, ou encore l’obligation d’avoir un bureau et un siège social. Il peut ainsi fonctionner comme une véritable entreprise avec son propre réseau de clients, tout en étant un salarié au niveau de son entreprise de portage. Il s’occupe exclusivement de mener à bien sa mission auprès de ses clients et de faire la promotion de ses services auprès d’autres clients potentiels.

 

Comment faire pour se trouver une clientèle ou des missions à effectuer dans le portage ?

Trouver une mission et développer son réseau de client n’est pas toujours aisé pour un salarié porté. Il faut suivre quelques conseils et prendre en compte certains paramètres afin de ne pas se retrouver à ne rien faire. Tout d’abord, il faut bien connaitre le marché dans lequel on compte se lancer et savoir vendre ses services en fonction. Pour ce faire il faut avoir des réponses précises aux questions suivantes : qui sont mes concurrents dans ce secteur et quelles sont leur spécialité, quelles personnes je vise dans mon projet et de quoi ont-elles besoin, en quelle quantité, qu’ai-je de plus à offrir que les autres prestataires… Ces questions sont essentielles pour rédiger son CV en tant que travailleur indépendant. Il est également indispensable de se renseigner le plus possible sur la future entreprise cliente et de préparer les éléments de la négociation du contrat pour paraitre le plus professionnel et le plus convaincant possible. Éclaircir les points suivants est primordial dans le cadre de la négociation du contrat de travail : les moyens nécessaires à élaborer, les objectifs à court et à long terme, un plan de mission clair tarifé à la journée, les différentes clauses juridiques et de confidentialité, les modalités de paiement des honoraires et toutes conditions particulières nécessitant d’être consignées à l’écrit.

 

Comment intégrer une société de portage ?

Il est obligatoire pour un travailleur indépendant voulant opter pour le portage salarial de travailler avec une entreprise de portage, car c’est celle-ci qui va le permettre de se décharger des formalités administratives, moyennant un taux salarial tournant autour de 2 à 12 % du salaire mensuel. C’est l’un des premiers critères à prendre en compte lorsque l’on est à la recherche de la société de portage qui convient à ses attentes. Avant de faire son choix, le meilleur conseil est de procéder à une comparaison minutieuse des offres et des modalités de paiement par les sociétés de portage afin de trouver le meilleur compromis. Méfiez-vous des taux de gestion trop bas, qui ne sont généralement pas bon signe, et faites en sorte que l’on vous détaille bien votre fiche de paie lors d’une simulation. Une bonne société de portage met en place les services suivants pour ses cadres salariés : support juridique et formation commerciale, mise à disposition d’un réseau professionnel de départ et moyens logistiques.

Réussir avec le portage salarial
Notez cet article

Thomas Paranis

Thomas Paranis

Après 11 ans à la tête de ma propre entreprise de conseil, j’ai décidé pour des raisons personnelles de cesser cette activité et d’avoir recours au Portage salarial. Aujourd’hui je souhaite partager mon expérience et mes connaissances sur cette nouvelle forme d’emploi encore peu connue en France.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

1 comment

Get RSS Feed
  1. Pingback: Comment devenir consultant RH ? - Guide du portage salarial - Leportagesalarial.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X