astuces freelance en parallèle d'une activité de salarié

7 astuces pour démarrer son activité de freelance en parallèle de son travail de salarié

Vous faites partie de ces nombreux salariés qui veulent se mettre en freelance mais hésitent encore pour diverses raisons ? Référez-vous à ces quelques méthodes pour réussir vos débuts.

1. Informez-vous sur les réglementations

Le cumul d’activités est autorisé par la loi, mais n’enfreignez pas les réglementations sur la concurrence, les éventuelles formules d’exclusivité sur votre contrat de travail, le nombre d’heures de travail que vous aurez à effectuer en cumul, les cotisations sociales à régler. Quel statut choisirez-vous ensuite ? Créer votre entreprise ou être auto entrepreneur ? Si vous ne souhaitez pas prendre trop de risques, vous pouvez opter pour le portage salarial, qui vous accorde l’autonomie d’un travailleur indépendant, mais vous fait conserver vos avantages en tant que salarié.

2. Mûrissez votre choix

L’autonomie dans l’organisation de votre travail, l’augmentation de vos revenus, etc. ; les motivations pour devenir freelance sont nombreuses et diversifiées, toutefois il s’agit de proposer des prestations pour lesquelles vous avez de réelles compétences. Choisissez un ou des domaines d’activité qui conviennent le plus à vos compétences, et dans lesquels vous pourrez vous épanouir. Au besoin, spécialisez-vous, et, enfin envisagez l’échec comme une éventualité et non comme un passage obligé.

3. Elaborez une stratégie pour votre activité freelance

Trouvez des réponses à ces questions : quels clients cibler et quels sont leurs besoins ? Quelles valeurs pourriez-vous leur apporter par rapport aux concurrents, et qu’est-ce qui les aiderait à vous choisir ? Pour mieux se préparer aux périodes où vous n’aurez pas de contrat, prévoyez un minimum de trésorerie pour couvrir vos frais de démarrage. Profitez des expériences des personnes qui ont vécu votre cas : participez à des forums et faites des échanges avec d’autres travailleurs indépendants.

4. Etudiez vos tarifs

Vous êtes naturellement tenté de calculer vos rémunérations en fonction de ce que vous gagnez en tant que travailleur salarié. Il vaut mieux pourtant vérifier ce qui se fait ailleurs, dans le monde du freelance. Vous pourriez vous mettre au courant des pratiques actuelles en matière de facturation, en vous informant sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo ou le Hibou. Dans tous les cas, évitez de sous-estimer ou de surestimer la valeur de vos prestations.

5. Trouver les clients où ils sont

Audace et persévérance seront vos mots d’ordre, puisque trouver des clients exige du temps. Songez à développer votre réseau professionnel. Comptez sur le « bouche à oreille » en informant vos relations familiales et amicales de votre nouvelle activité. Ne négligez aucun contact, car un client satisfait pourrait vous en amener d’autres. Soyez en veille sur les réseaux sociaux généralistes ou professionnels, participez aux forums pour détecter les attentes non satisfaites.

6. Pensez client, toujours client

Au lieu de vanter vos qualités, détectez les problèmes des prospects et dites-leur que vous êtes prêt à les accompagner pour les résoudre. Évitez le jargon technique et la condescendance pour parler de votre domaine d’expertise. Usez d’honnêteté : si vous avez commis une erreur, offrez une solution de rechange.

7. Formez-vous en continu

Dépassez les frontières de vos connaissances : vous gagnerez en expérience et en performance en vous formant continuellement. Le métier de freelance vous amènera à plonger dans d’autres activités : marketing, montage de projet, comptabilité, etc. Quel que soit votre domaine d’activité, prenez l’habitude d’être curieux et de toujours vouloir approfondir vos connaissances.

7 astuces pour démarrer son activité de freelance en parallèle de son travail de salarié
Notez cet article

Valérie Bauban

Valérie Bauban

Après avoir appris sur Internet quoi de plus normal que de partager à son tour. Freelance depuis une quinzaine d’année et passionné par l'entrepreneuriat j’aime partager mes opinions et conseils.

More Posts

1 comment

Get RSS Feed
  1. Avatar

    Anon

    Le cumul d’activité est autorisé par la loi, mais en pratique très difficile a négocier si vous avez un contrat de travail. On vous impose soit une exclusivité à un seul employeur, excluant tout travail pour une autre société (la votre incluse) soit on vous autorise une activité connexe mais excluant toute facturation…
    Attention donc à la définition des clauses d’exclusivité dans les contrats de travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X