prospection et relance mail

Consultants : 3 outils pour planifier vos mails de prospection ou de relance

Trouver et fidéliser des clients est essentiel pour dynamiser les ventes. Question timing, le démarchage direct n’est plus suffisant pour pérenniser cette activité. La solution ? L’internet. Voici des outils qui vous aideront à mieux gérer vos mails de prospection et de relance !

1 – Créez des modèles de prospection qui parlent

Copier sur un modèle de prospection en ligne sans réfléchir peut être dangereux pour vos prestations. Dans la limite, vous devez reformuler les modèles en fonction de votre domaine d’activité, vos clients cibles, et bien évidemment, vos objectifs. La formulation de la lettre dépendra du résultat attendu : voudrais-je fidéliser ma clientèle ou me faire de nouveaux clients ?

Pour fidéliser, vous devez analyser les besoins de vos clients. Créez à partir de cette liste un brouillon que vous allez reformuler en tant que lettre de relance de prospects. N’oubliez pas d’y mentionner les dernières actualités de votre entreprise ou vos tarifs promotionnels.

Dans le cas d’un nouveau démarchage, essayez de catégoriser vos clients et d’analyser leurs comportements. Pensez à vous adresser à ces profils quand vous écrivez votre mail de prospection. On n’écrit pas à un jeune étudiant ou à un professionnel de la même manière !

2 – Créez une liste fiable de destinataires

Certaines stratégies de prospection ont été prouvées inefficaces. C’est le cas de la stratégie du « tromblon » ou encore celle de l’évangélisation. Le premier consiste à envoyer un mail à tout son carnet d’adresses, que la personne cible soit concernée ou non. Le second consistera à approcher un inconnu qu’il va falloir convaincre sur l’achat d’un produit ou d’un service.

Ces deux approches ont un taux d’efficacité faible, à absolument éviter en cas de besoin accru en ventes additionnelles. Le meilleur moyen de générer des ventes est la technique des taches d’huile. Travaillez sur une liste de destinataires restreints que vous jugez potentiels. Quand ces prospects restreints seront satisfaits, ils vous suggéreront à d’autres personnes de leur entourage ayant les mêmes attentes.

Dans votre liste de destinataires, intégrez les personnes qui ont le même profil que vos clients fidèles et celles qui sont susceptibles d’avoir besoin de vos produits et services. Pour ce faire, créez une base de données clients qui contient toutes les informations afférentes.

3 – Planifiez vos mails de prospection et de relance

Terminez votre campagne de prospection ou de relance par l’utilisation de votre boîte mail. Les outils classiques comme Gmail ou Outlook possèdent des fonctionnalités permettant d’automatiser et planifier les e-mails de prospection/relance. Le risque, c’est de faire confondre votre e-mail avec du spam ! Pour éviter ce genre d’incident, vous pouvez vous adresser personnellement au prospect en utilisant la base de données précédemment décrite. Appuyez votre e-mail par un appel téléphonique ou un message privé via les réseaux sociaux.

En résumé, envoyer un mail de prospection ou de relance est délicat, car cela peut être considéré comme intrusif. L’idée est de personnaliser au maximum son mail en valorisant le client plutôt que le le service à vendre.

Crédit photo : © 2015 Pixabay

Paul Lefebvre

Paul Lefebvre

Webmaster du site Internet Le Portage Salarial . N’hésitez pas à me contacter si vous rencontrez une difficulté ou si vous avez la moindre question. Amicalement,

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X