honoraires

Comment fixer ses honoraires en tant que consultant ?

Le consultant intervient auprès d’une entreprise ou d’une association, ou d’un groupe de participants à la demande de ceux-ci et dans un but précis. Vient la question des honoraires, toujours délicate et pourtant incontournable. Pour pouvoir en discuter sans (trop de) problème avec le client, il est nécessaire de les fixer au préalable.

Se référer aux prix pratiqués et à vos propres besoins

Le consultant est une personne qui travaille de manière indépendante en fournissant une prestation intellectuelle. Le tarif journalier de mission est donc la base de la plupart des honoraires de consultant.

Selon la spécialisation que vous avez (communication, graphisme, conseil, coaching, formation, informatique…), il peut exister des barèmes de tarification conventionnels ou ce qu’on peut aussi appeler le prix du marché. Des prix appliqués par des consultants du même domaine de spécialité que le vôtre, avec à peu près la même expérience.

Pour fixer vos honoraires vous avez donc cette référence, ainsi que vos besoins. La plupart des consultants ayant été salariés auparavant prennent comme référence leur dernier salaire ou le salaire mensuel idéal qu’ils auraient aimé toucher. Divisé par le nombre de jours de mission, cela donnerait un tarif journalier de mission, à discuter encore avec le client selon ses possibilités financières.

Etre à l’écoute des besoins de votre client

En faisant appel à votre expertise, le client a certainement déjà préparé un budget pour vous rémunérer. Il reste possible que vos honoraires, très élevés pour le client, ne s’accordent pas avec ce budget. Indiquez au client tous les avantages qu’il tire de votre intervention, les retombées à long terme, etc. Envisagez des modalités de paiement différé ou autre compromis possible, tant que le marché vous intéresse et que le client y tient aussi.

Sachez que plus vous touchez à un domaine d’expertise précis et pointu, plus vous avez l’expérience en un domaine particulier, plus vous serez à même de fixer des tarifs élevés. Un consultant peut ainsi établir une fourchette de tarif journalier de mission allant de 300 euros (débutant) à 1 500 euros hors taxes (expert), la différence s’expliquant par ces différents critères (expertise, expérience, domaine d’activité, difficulté de la mission, etc.).

Trouver le meilleur compromis

Le meilleur compromis sera celui que vous, en tant que consultant, êtes prêt à réaliser pour telle ou telle mission. Car en tant que travailleur indépendant, vous n’avez pas de ressources régulières, mais bien des honoraires dépendant des missions que vous décrochez.

Trouvez donc l’équilibre pour que durant ces creux ou trous où vous n’avez pas de mission en vue, votre qualité de vie puisse demeurer stable. Un forfait suivi d’une prime peut aussi constituer une bonne manière de fixer vos honoraires, par exemple.

Crédit photo : © 2015 Pixabay

Paul Lefebvre

Paul Lefebvre

Webmaster du site Internet Le Portage Salarial . N’hésitez pas à me contacter si vous rencontrez une difficulté ou si vous avez la moindre question. Amicalement,

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X