Portage salarial ou auto-entrepreneur

Portage salarial ou auto-entrepreneur

Ça y est, vous avez décidé de lancer votre propre affaire et de travailler à votre compte, mais vous hésitez encore entre le portage salarial et le statut d’auto-entrepreneur ? Voici quelques éléments d’éclairage qui peuvent vous aider à faire le meilleur choix.

Mode de fonctionnement

Il existe un grand nombre de différences entre le portage salarial et le statut d’auto-entrepreneur. Si dans le premier cas, vous fonctionnez comme un salarié d’entreprise, dans la deuxième option vous êtes soumis à un régime d’indépendant. Le salarié porté va donc travailler comme un prestataire indépendant sans pour autant en subir les charges. Il pourra maintenir ses allocations de chômage sous certaines conditions et bénéficier d’une protection sociale comme la retraite et le droit à la formation, ce qui n’est pas le cas de l’auto-entrepreneur.

Le montant maximum des chiffres d’affaires

L’auto-entrepreneur est assez limité dans son développement puisque son chiffre d’affaires est plafonné à 32 900 € pour les prestations de service. Le salarié porté, au contraire, a la possibilité de développer son activité et de dépasser ce seuil sans aucune restriction. Bien évidemment, les frais de gestion prélevés par l’entreprise de portage seront proportionnels à cette évolution. Il faut noter que si vous avez choisi de travailler en portage salarial, le fait que vous bénéficiez d’un statut de salarié vous permet, si vous le souhaitez, de fonctionner en parallèle comme un auto-entrepreneur en créant une autre activité.

L’aspect administratif

D’un point de vue administratif, le portage salarial offre plus d’avantages dans le sens où le salarié porté est rattaché à l’entreprise de portage. Il n’aura donc pas à se soucier de tenir une comptabilité et bénéficie, de surcroît, d’un accompagnement complet. L’auto-entrepreneur de son côté doit tout prendre en charge ou faire appel au service d’un expert-comptable. En cas de non-paiement, il ne dispose pas, comme le salarié porté, d’un service de recouvrement des impayés.

 Pour en savoir plus sur les avantages du portage salarial, n’hésitez pas à consulter Avantages du portage salarial pour les travailleurs portés.

La prospection de clients 

L’un des points communs à ces deux alternatives est le fait de devoir faire des prospections pour trouver des clients et prospects. Cependant, le portage salarial permet d’accéder aux outils marketing que la société de portage peut mettre à disposition de ses salariés. De même, les consultants peuvent toujours tirer profit du réseau de clients et de prestataires de l’entreprise. L’inconvénient du statut d’auto-entrepreneur est qu’il faudra concevoir votre propre stratégie, avec tous les outils que cela demande. Par ailleurs, comme le chiffre d’affaires est limité, il serait difficile de saisir certaines opportunités ou de signer de gros contrats.

Si vous hésitez encore, il vous est tout à fait possible de faire un essai en auto-entrepreneur et en portage salarial pour mieux comparer. Il faudra seulement s’attendre à avoir plus de travail pour lancer une activité d’autoentrepreneur compte tenu de toutes les démarches et charges que cela incombe alors que vous ne pouvez compter que sur vous-même pour gérer votre activité.

Notez cet article

Thomas Paranis

Thomas Paranis

Après 11 ans à la tête de ma propre entreprise de conseil, j’ai décidé pour des raisons personnelles de cesser cette activité et d’avoir recours au Portage salarial. Aujourd’hui je souhaite partager mon expérience et mes connaissances sur cette nouvelle forme d’emploi encore peu connue en France.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X