Essor du portage salarial

Essor du portage salarial

Le portage salarial est relativement récent. Il est né au milieu des années 1980, quand de nombreux cadres remerciés par leur entreprise ont choisi d’effectuer depuis l’extérieur des missions ponctuelles, en tant qu’intérimaires ou indépendants, pour pallier à cette nouvelle situation. Cela leur permettait de rester en contact avec le monde du travail tout en conservant une rémunération.

Le terme « portage salarial » apparaît en France en 1985 avec l’apparition des premières sociétés de portage. Pour répondre à cette nouvelle forme d’emploi, un statut particulier a été élaboré, à mi chemin entre le statut d’indépendant et statut de salarié, permettant aux cadres notamment de retrouver le chemin de l’emploi tout en pratiquant une activité plus libre, moins contraignante. Ainsi, le portage salarial permet à un porté de vendre des prestations – le plus souvent intellectuelles – à des clients qu’il a lui-même dénichés. Ces missions sont facturées par une société de portage qui s’occupe des tâches administratives et reverse au porté le montant de la facture, moyennant des frais de gestion d’environ 10 %. C’est une relation de travail à trois, sans lien de subordination. Le portage salarial permet ainsi de transformer des honoraires en salaires. Le portage salarial est en perpétuelle évolution. Les chiffres prouvent d’ailleurs ce nouvel engouement pour ce type d’emploi. On estime aujourd’hui à environ 50 000 le nombre de personnes ayant eu recours à une société de portage pour une mission. D’autre part, on évalue à 18 000 le nombre de personnes portées dont 10 000 cadres. Les cadres sont ainsi les principaux concernés par le portage salarial et représentent la majorité des effectifs

Ces chiffres sont étonnants au regard de la jeunesse de cette activité. On assiste pour l’instant à une croissance quasi exponentielle avec des taux de développement du chiffre d’affaire de la profession de l’ordre de 30% par an.

On peut comparer l’essor actuel du portage salarial avec celui qu’a connu l’intérim dans les années 1970. Pour l’instant, il n’existe pas de cadre juridique spécifique au portage mais on peut supposer que, comme l’intérim, une loi sera votée ces prochaines années pour faire entrer cette activité dans un cadre légal et sécurisé. Son développement rapide laisse penser que cette activité aura dans le futur un poids non négligeable dans l’emploi, et particulièrement dans l’emploi des cadres. Il est donc plus que probable que ce développement soit rapidement suivi d’une loi.

Du fait de cette ascension rapide, le nombre de sociétés de portage est d’ors et déjà important. Actuellement, le Guide du Portage dénombre un peu plus de 120 sociétés mais ce nombre est en perpétuelle évolution. On considère que trois nouvelles sociétés de portage sont créées tous les mois. A ce rythme, il se peut que l’on voit se multiplier rapidement ces entreprises et donc la possibilité de développement de l’activité toute entière. Cette évolution rapide du nombre de sociétés de portage témoigne du manque de structuration de ce marché émergent. Il est majoritairement constitué de petites structures toujours plus nombreuses. La jeunesse de l’activité explique ce manque d’organisation générale. À ce titre, la création du SNEPS et de la FeNPS (Fédération Nationale du Portage Salarial) est une volonté d’apporter plus de visibilité et de transparence.

Le portage salarial attire donc de plus en plus d’individus soucieux de tester leurs capacités d’indépendance, leur volonté d’entreprendre et leur retour à l’emploi. Cela laisse à penser que cette activité a de beaux jours devant elle.

Thomas Paranis

Thomas Paranis

Après 11 ans à la tête de ma propre entreprise de conseil, j’ai décidé pour des raisons personnelles de cesser cette activité et d’avoir recours au Portage salarial. Aujourd’hui je souhaite partager mon expérience et mes connaissances sur cette nouvelle forme d’emploi encore peu connue en France.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X