Simuler ses revenus en portage salarial

Simulation des revenues en portage salarial

Il existe des outils de simulation en ligne qui vous permettent d’avoir une estimation du salaire net que vous obtiendrez dans le cadre du portage salarial. Cette estimation se fait souvent sur la base du montant de vos honoraires, mais si vous n’avez pas encore défini le montant de ces derniers, vous pouvez toujours faire une simulation en partant de la rémunération que vous souhaitez obtenir.

Comment simuler ses revenus en portage salarial ?

Les sociétés de portage en ligne proposent sur leur site des outils de simulation de salaire. Ces outils vous permettent d’avoir une estimation de vos salaires en fonction de votre chiffre d’affaires. Comme chaque cas est unique, les résultats de ces simulateurs ne sont pas contractuels. Ils vous sont donnés à titre indicatif, le montant réel de votre revenu sera calculé plus précisément lors d’un entretien personnalisé avec l’un des conseillers de la société de portage.

Certains simulateurs vous permettent d’obtenir une estimation du tarif journalier moyen ou TJM des honoraires à facturer en fonction du salaire que vous souhaitez toucher. Si vous débutez en portage salarial et que vous n’avez pas encore défini le montant de vos honoraires, cet outil vous est d’une grande utilité. Il vous donne une estimation des honoraires que vous devez facturer à vos clients pour pouvoir continuer à percevoir un revenu annuel similaire à celui que vous touchiez lorsque vous étiez salarié d’entreprise.

Notez toutefois qu’il y a une rémunération minimale à respecter en portage salarial. L’ordonnance du 1er avril 2015, ratifiée par la Loi Travail publiée dans le journal officiel du 9 août 2016 détermine le montant du salaire minimum d’un salarié porté à 75 % du plafond de la sécurité sociale plus 5 % d’apport d’affaires. Pour l’année 2017, ce salaire minimum est de 2574 euros bruts.

Comment est calculé le revenu en portage salarial ?

Après avoir effectué une simulation en ligne de leur revenu, les salariés voient que leur revenu net est inférieur aux honoraires qu’ils ont facturés à leur client. Pour comprendre cette « baisse », il faut comprendre le découpage effectué lors du calcul du salaire net en portage salarial. Tout comme les entreprises, une société de portage salarial doit s’acquitter des charges patronales. Ces charges patronales servent à couvrir les prestations sociales des salariés portés. C’est grâce à ces charges que vous cotisez à la Sécurité sociale et que vous pouvez prétendre aux mêmes prestations sociales qu’un salarié concernant les maladies, les accidents de travail, la formation professionnelle, la retraite ou encore le chômage. Ces charges patronales et salariales sont dues sur les salaires que l’entreprise de portage salariale vous verse. En portage salarial, il faut aussi déduire les frais de gestion que la société prélève pour couvrir la gestion de chaque salarié. Ces frais de gestion représentent entre 6 et 10 % des honoraires HT. Ils sont dégressifs en fonction de votre volume d’activité. Vous l’aurez compris, votre salaire net correspond ainsi au montant de vos honoraires auquel la société de portage a déduit les charges salariales et patronales ainsi que les frais de gestion.

Est-il possible d’augmenter son revenu en portage salarial ?

La réponse est oui, il vous est possible d’augmenter votre revenu en portage salarial. En déclarants vos frais professionnels, c’est-à-dire le frais d’achat de matériel, les abonnements, les frais kilométriques, les frais de déplacement, etc. vous bénéficiez d’un remboursement sans prélèvement de charges sociales auprès de votre société de portage. Chez certaines sociétés de portage, vous pouvez payer vos frais hors taxe et récupérer par la suite votre TVA. En d’autres termes, la société de portage récupère les TVA sur vos frais et vous les reverse sur votre compte d’activité. Il faut toutefois se montrer prudent dans la déclaration des frais. En effet, plus vous déclarez des frais, moins vous cotisez à la Sécurité sociale, ce qui peut également réduire le montant des indemnités que vous pouvez avoir en cas d’arrêt de travail ou de chômage.

L’autre manière d’optimiser votre revenu est celle de le combiner avec l’ARE ou aide à la recherche d’emploi. Même si vous êtes en portage salarial, mais que vous vous déclarez comme demandeur d’emploi auprès de Pôle Emploi, vous pouvez continuer à percevoir vos ARE. Notez toutefois que pour que le cumul soit maintenu, il est impératif que la totalité de vos revenus (rémunération par le portage et ARE) ne dépasse pas le montant de votre salaire antérieur.

Comment m’assurer que la société de portage me payera mon dû ?

Rassurez-vous la société de portage est dans l’obligation de souscrire à une garantie financière. Cette garantie vise justement à assurer le paiement des salaires et des indemnités des portés à la fin du mois, et ce, même si le client n’a pas encore réglé. Le montant minimum de cette garantie financière est fixé par le décret n° 2015-1886 du 30 décembre 2015, mais la plupart des sociétés de portage fixent leur garantie à un montant bien au-delà des recommandations du PEPS (syndicat des professionnels de l’emploi en portage salarial). Cela est fait dans le but de sécuriser davantage le salaire des consultants qui leur font confiance.

 

 

X