Les secteurs d’activité en portage salarial

'activité en portage salarial

Le secteur d’activité regroupe l’ensemble des entreprises qui exercent une activité principale identique. Chaque secteur d’activité englobe différents domaines, ce qui fait que chaque entreprise membre d’un même secteur d’activité peut avoir des spécialités différentes. Le choix est ainsi vaste, d’où l’intérêt pour le consultant de choisir avec soin son secteur d’activité avant de se lancer.

Comment choisir son secteur d’activité ?

Le choix du secteur d’activité est une étape cruciale pour un consultant puisqu’il est le garant de l’épanouissement de son activité. Ce choix est d’autant plus difficile qu’il n’y a pas de branche d’activité « idéale ». Toutes présentent des opportunités à saisir pour le consultant et des contraintes auxquels il doit se conformer. Pour savoir dans quel secteur d’activité vous serez le plus à même de vous épanouir en tant que consultant, référez-vous à votre domaine d’expertise. Vos diplômes, votre parcours professionnel vous donnent déjà un aperçu du domaine dans lequel vous pouvez exceller. Si vous avez passé une dizaine d’années comme cadre au sein d’une entreprise agroalimentaire, par exemple, continuer d’exercer votre activité de consultant dans ce domaine vous sera bénéfique, puisque vous y avez déjà vos marques. En effet, en restant dans le même secteur d’activité où vous avez toujours évolué, vous avez l’opportunité d’utiliser d’emblée votre réseau professionnel pour trouver de nouvelles missions, ce qui est un atout considérable quand on débute dans le consulting.

L’une des raisons qui vous ont sûrement poussé à devenir consultant est l’envie de plus vous épanouir dans ce que vous faites. Si le secteur dans lequel vous avez toujours baigné vous empêche de le faire, pourquoi alors y rester ? L’avantage d’être consultant justement c’est avoir l’opportunité d’explorer d’autres horizons, pour mieux se découvrir et s’épanouir professionnellement et personnellement. Quand vous choisissez votre secteur d’activité, pourquoi ne pas alors vous tourner vers un secteur qui vous a toujours fasciné ? Pourquoi ne pas alors choisir une branche d’activité en lien avec l’une de vos passions ? Si vous êtes depuis toujours actif dans les associations et que la culture est un domaine qui vous passionne, pourquoi ne pas exercer vos missions de consultance dans ce domaine précis ? Quand ils recherchent des consultants, les entreprises, les PME comme les grandes structures, s’attachent davantage aux réalisations du consultant qu’à ses compétences théoriques. En d’autres termes, elles se basent plus sur des résultats concrets et démontrables que sur vos diplômes pour déterminer si vous bénéficiez de l’expertise nécessaire pour mener à bien les missions qu’elles souhaitent vous confier. Ces résultats et ses accomplissements peuvent être aussi bien tirés de vos expériences professionnelles qu’extraprofessionnelles !

Les secteurs d’activité porteurs pour un consultant

Lors du choix du secteur d’activité, il est aussi indispensable de penser aux potentialités du marché, c’est-à-dire la facilité à trouver des missions sur le long terme. Une étude menée en 2016 a révélé que parmi les secteurs qui font le plus appel à un consultant, les services financiers arrivent en première position puisqu’ils représentent environ 30 % du marché. Cette forte demande peut s’expliquer par le fait que le segment doit actuellement faire face à de nouveaux enjeux engendrés par la transformation digitale, les problématiques de sécurité, le Big Data, etc. Le secteur de l’industrie suit de près le monde des finances avec près de 26 % du marché de la consultance en France. Malgré l’effondrement du cours du pétrole, le secteur de l’énergie se porte bien et continue à recruter des consultants. Près de 11 % des missions disponibles sur le marché émanent de ce secteur. Le secteur public, quant à lui, enregistre un léger ralentissement avec uniquement 9 % du marché. Actuellement, ce sont surtout la direction générale, la direction financière, et celle des systèmes d’informations qui font le plus appel aux services des consultants avec respectivement 27 %, 13 % et 13 % du marché.

Mais même dans un même secteur, certaines branches sont beaucoup plus porteuses que d’autres pour un consultant. C’est le cas par exemple du domaine du management où les opportunités sont vastes. Avec un taux de croissance de 6,3 % enregistré en 2016, le secteur du conseil en stratégie et en management se porte très bien. Si vous possédez des expériences dans l’accompagnement d’équipe, la gestion de compétences ou encore la conduite de changement, alors vous n’aurez aucun mal à dénicher des missions dans ce secteur.

L’autre branche d’activité porteuse pour un consultant est le domaine de la formation. Ce secteur n’est pas encore saturé puisqu’il n’y aurait qu’entre 15 000 et 20 000 consultants formateurs à exercer de manière indépendante en France actuellement. Les centres de formation et les différentes écoles professionnelles ont souvent recours à des intervenants extérieurs, experts dans un domaine particulier, pour apporter une vision complémentaire des cours habituels aux stagiaires et élèves. Si vous avez le sens de la pédagogie et que vous avez l’envie de transmettre votre savoir-faire vous anime, alors ce secteur est fait pour vous.

 

X