Rémunération en portage salarial

Calcul de la rémunération

Rémunération

Chaque société de portage salarial applique des frais de gestion qui couvrent :

  • La préparation du dossier du consultant (convention de portage)
  • L’élaboration du contrat de mission
  • La déclaration Unique d’Embauche auprès de l’URSSAF (DUE)
  • L’établissement du contrat de travail (personnalisé pour chaque mission)
  • La gestion des facturations et les recouvrements de factures auprès des clients
  • L’élaboration des bulletins de paie
  • Le paiement des cotisations obligatoires auprès des différents organismes (maladie, vieillesse, allocations familiales, formation continue, retraite complémentaire et prévoyance)
  • L’assurance responsabilité civile et professionnelle

Le coût, un critère important mais pas déterminant

Le portage salarial est un secteur très concurrentiel et pour cause le taux de gestion appliqué par ces sociétés peut varier de 8 à 13%, la moyenne « raisonnable » étant fixée à 10% environ. La plupart d’entre elles appliquent un taux de gestion dégressif en fonction du montant HT mensuel que facture le consultant « porté » à son client.

Néanmoins, lors du choix de sa société de portage, il est important de ne pas se baser uniquement sur le tarif mais identifier les services qu’il comprend. Cela vous permettra de déterminer, selon vos besoins, la prestation qui vous convient le mieux.

Attention également aux sociétés pratiquant des taux de gestion bas pouvant cacher par la suite des coûts cachés ou une multitude d’options non incluses dans le « forfait de base ».

Le Salaire

En général, le montant du salaire net du consultant représente entre 45% et 60 % de son chiffre d’affaires HT (net à payer + frais professionnels).

La majorité des sociétés de portage salarial proposent sur leur site internet des simulations gratuites personnalisées.

Détail du calcul du salaire net versé à une personne en portage salarialSchéma rémunération

 

 Versement du salaire

Selon la société de portage salarial à laquelle vous adhérez, votre salaire sera versé :

– en fin de mois indépendamment de la date de recouvrement des factures (généralement en contrepartie de frais de gestion plus élevés)

– en fin de mois d’une rémunération égale au minimum catégoriel (SMIC ou minima conventionnel) complétée par une part variable à chaque recouvrement de facture

– uniquement au recouvrement des factures (la société de portage s’expose dans ce cas là à des poursuites devant les tribunaux et à des condamnations et sanctions)

Garantie financière

Afin de sécuriser et rassurer ses consultants portés, toutes les sociétés de portage salarial doivent souscrire une garantie financière auprès d’un établissement habilité à délivrer des cautions. Cela permet de garantir le paiement des sommes dues au salarié porté et des cotisations sociales en cas de défaillance de l’entreprise de portage.

Remboursement des frais

Comme tout indépendant, les consultants en portage salarial sont amenés à engager des dépenses relatives à leur activité.

Il existe deux types de frais :

 

1. Les frais refacturables (ou frais de mission) : il s’agit des frais liés spécifiquement à la mission réalisée en portage salarial comme les frais de déplacements, d’hébergement et repas…

L’étape de la prise en compte des frais refacturables s’établit lors de la signature du contrat commercial entre l’entreprise cliente et la société de portage salarial. Il est donc indispensable pour le consultant de négocier ses frais inhérents à son activité. Si l’entreprise cliente refuse de faire figurer certains frais pourtant en liaison directe avec le développement du business du consultant, il peut les faire passer en frais non refacturables.

2. Les frais non facturables (ou frais de fonctionnement) : il s’agit des frais liés à l’activité générale du consultant et non spécifique à la mission tels que :

  • Le téléphone
  • Les frais de prospection
  • Les frais de restauration
  • Les frais de déplacement
  • Les frais postaux
  • Les frais liés aux fournitures de bureau diverses…

Ces frais n’apparaissent pas sur la facture de l’entreprise cliente. Ils pourront cependant être pris en compte par la société de portage après validation de leur éligibilité et sur présentation des justificatifs.

Avantage

Ces remboursements ont l’avantage de ne pas être soumis aux charges sociales à condition de respecter les conditions réglementaires de l’URSSAF (plafond fixé à 30% des salaires bruts versés). La prise en charge des frais professionnels permet de récupérer la TVA sur ces sommes facilitant leur indemnisation.

>>> Différents cas de remboursement de frais

X