Quelques techniques pour obtenir vos missions

Obtenir des missions

Pour un consultant, trouver des missions est primordial, mais comment procéder, vers qui se tourner ? Voici quelques techniques qui vous aideront à obtenir des missions.

Prospectez, oui, mais de la bonne manière

Tous les consultants le savent, pour trouver des missions, il faut prospecter, c’est-à-dire aller à la rencontre du client, afin de lui vendre vos services. Pour que vos prospects vous confient des missions, il doit être convaincu de votre savoir-faire. Ainsi, que vous optiez pour le mailing, le téléphone ou le prospect de terrain, il est indispensable de mettre en avant, non votre personne, mais votre expertise. Élaborez une approche personnalisée afin de faire en sorte que votre proposition de service soit en accord parfait par les besoins de vos prospects. Mettez en place un plan de prospection en concordance avec le prospect cible et son activité. En d’autres termes, vous devez prendre la peine d’approfondir vos connaissances du prospect avant d’aller à sa rencontre pour lui proposer vos services. En lisant votre mail ou en vous écoutant, il doit être convaincu que vous maîtrisez ses besoins et que vous avez une solution pertinente pour y répondre.

Mettez en avant votre savoir-faire et analysez la concurrence

Quand vous abordez un client potentiel, vous vendez non pas votre personne, mais votre expertise. Vous devez ainsi lui démontrer que vous maitrisez votre métier. Pour cela, il n’y a rien de mieux que d’établir un portfolio ou de tout autre appui qui pourra étayer vos dires et convaincre ainsi le prospect que vous êtes réellement un leader dans votre domaine.

Vous pensez avoir tout mis de votre côté et pourtant, vos prospects ne vous rappellent pas pour vous donner des missions ? C’est sûrement parce que votre offre n’est pas assez concurrentielle. Pour décrocher des missions, prenez le temps d’analyser le marché dans lequel vous désirez vous positionner. Prenez compte de la grille tarifaire appliquée dans votre secteur et ajustez les prix de vos prestations en fonction.

Ne négligez pas les réseaux sociaux

Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont de véritables outils marketing. Ils vous aident à faire valoir votre expertise et à améliorer votre visibilité auprès de vos potentiels clients. N’oubliez pas que les clients sont actuellement de plus en plus sociaux et qu’ils se basent souvent sur les profils présents sur les réseaux sociaux professionnels ou autres pour juger de l’expertise des consultants. Pour décrocher des missions, vous avez ainsi tout intérêt à soigner votre profil sur les réseaux sociaux. Sur votre profil, mettez en avant vos réalisations et demandez à vos anciens clients de laisser des avis positifs. En effet, c’est en décryptant les contenus de vos profils et les interactions que vous avez avec ceux qui les visitent que vos clients potentiels jugent s’ils peuvent ou non vous confier leurs projets.

Consultez les sites spécialisés dans la recherche de mission

À l’image d’Airjob ou de Codeur, il existe de nombreux sites spécialisés dans les missions pour consultants et freelances. Il vous suffit de vous inscrire sur ces sites pour être répertorié dans leur base de profils et être ainsi contacté par les entreprises en quête de prestataires. Vous pouvez aussi chercher vous-mêmes les missions. Sur Airjob, par exemple, même si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez déjà consulter les différentes offres de mission disponibles. Par contre, il vous faudra créer un compte pour pouvoir y postuler. Ainsi, après avoir identifié les différentes missions qui pourraient correspondre à votre profil, vous créez un compte gratuit pour renseigner le site sur votre profil. Vous pouvez ainsi postuler pour les offres de missions qui vous intéressent et attendre la réponse des potentiels clients. Les sites de recherche de mission mettent souvent un système d’alerte qui vous permet de recevoir par mail les offres susceptibles de vous intéresser. Vous pouvez paramétrer vous-même la fréquence à laquelle vous allez recevoir ces alertes.

Relancez vos prospects

Si un prospect ne vous rappelle pas, ce n’est pas forcément parce qu’il n’a pas besoin de vos services, c’est peut-être parce qu’il hésite encore ou tout simplement parce qu’il vous a oublié. Rappelez-vous alors à son bon souvenir en le relançant par mail, ou en l’appelant. Faites pourtant très attention à la relance pour que cela ne se présente pas comme un harcèlement et puisse nuire à votre image. Tout d’abord, pensez au bon moment pour faire la relance. Certes, vous n’allez pas rappeler votre prospect s’il ne répond pas dans les 24 heures qui suivent votre proposition de collaboration, mais vous n’allez pas non plus attendre un mois avant de le faire ! L’idéal serait de faire une première relance entre 4 et 5 jours qui suivent l’envoi de l’offre de service. Pour vous y retrouver, mettez en place un tableau Excel qui vous aidera à suivre vos relances.

Quand vous relancez votre prospect, vous devez lui rappeler en quoi faire appel à vos services est avantageux. Dans votre relance, vous devez donc anticiper ses remarques et dissiper ses éventuelles craintes. Avant d’envoyer votre mail, pensez à ce qu’il pourra penser et imaginer par rapport à votre offre. Examinez les offres de la concurrence, et mettez en avant vos atouts, pour lui faire comprendre les avantages qu’il aura en faisant appel à vous.

 

 

X