L’informatique : un domaine éligible en portage salarial

4 Informatique

S’il existe un secteur d’activité qui ne connait pas la crise, ce serait le secteur de l’informatique. Toutes les entreprises, de la PME aux grandes structures, ne peuvent désormais se passer de l’informatique, puisque quasiment toutes les tâches doivent être informatisées. Le traitement des données, la gestion du courrier, la production, le design des produits, le marketing, toutes les branches d’activités sont infiltrés par l’informatique, d’où le besoin toujours croissant de consultants dans ce domaine d’activité.

L’informatique, un secteur en pleine croissance

Le secteur de l’informatique est le secteur d’activité en pleine croissance puisqu’après les fonctions commerciales et marketing, ce sont les métiers de l’informatique qui sont le plus recherchés. En 2014, le secteur a enregistré une croissance de 5 % en l’espace de douze mois, et cette tendance tend à se confirmer depuis. Mais si le secteur se porte bien en général, il existe toutefois des disparités au niveau de ses différents domaines. En effet, ce sont surtout les fonctions en rapport avec les portails et les sites web qui sont les plus recherchés. Par contre, l’informatique industrielle et l’exploitation et la maintenance informatique enregistrent une certaine baisse des demandes. Du fait de la constante évolution de la technologie, de nouveaux métiers sont également apparus, d’où la nécessité pour le Cigref de sortir de nouvelles nomenclatures pour classifier les différents professionnels de l’informatique.

Aux profils d’informaticiens déjà présents sur le marché sont venus s’ajouter les spécialistes en innovation dont la principale fonction consiste à trouver des solutions créatives et innovantes qui permettent d’exploiter au maximum les avancées technologiques. Il y a également les experts en ingénierie système qui ont pour rôle de mettre au point de composants logiciels et matériels qui correspondent aux exigences spécifiques des entreprises. Désormais, il existe aussi des informaticiens spécialisés dans l’identification des besoins. Leur activité consiste surtout à identifier les besoins des clients en effectuant des analyses contextuelles et à proposer des solutions pour répondre à ces besoins. L’autre profil né de l’évolution du métier de l’informatique est celui de l’expert en marketing numérique. Son rôle consiste à évaluer la portée des différents canaux marketing disponibles et à élaborer une stratégie cohérente qui exploite les moyens disponibles les plus pertinents.

Les métiers porteurs pour un consultant en informatique

Les informaticiens, surtout les jeunes diplômés choisissent souvent de devenir consultants et d’enchainer les missions auprès des différentes entreprises qui ont besoin de leurs talents. Avant de se lancer dans cette aventure, il faut toutefois mesurer ses compétences, puisque comme dans tout secteur d’activité, certains domaines de l’informatique sont plus demandeurs de consultants que d’autres. Voici, à titre d’exemple, certains métiers porteurs pour un informaticien désireux de travailler en tant que consultant. Tout d’abord, il y a le développeur web dont la mission consiste à élaborer des programmes informatiques pour ses clients. Après analyse de leurs besoins, il crée un projet et se charge de son exécution. Un développeur web doit maitriser les langages informatiques et être en mesure non seulement de concevoir un programme, mais également d’en assurer le suivi technique. D’un côté, il y a le développeur front-end qui se charge de la mise en place de l’interface que les utilisateurs découvrent et de l’autre, le développeur back-end, le développeur de l’ombre qui se charge de tout le back-office (configuration, maintenance du serveur, de la base de données, etc.). Dans les rangs des développeurs se trouvent aussi les développeurs d’applications mobiles à destination des smartphones et tablettes.

Le webmaster est un profil de consultant en informatique très recherché actuellement. Sa principale mission consiste à gérer le site internet. En d’autres termes, il se charge du bon fonctionnement du site au quotidien. Des compétences techniques, mais aussi rédactionnelles sont requises pour exercer ce métier. Le data scientist ou spécialiste en sciences des données est un autre profil d’informaticien très recherché actuellement. Sa mission consiste à analyser les datas récupérés à travers les différents canaux pour ensuite les restituer sous forme de prospectives et de conseils d’amélioration du produit ou service de l’entreprise, afin de le rendre plus performant et concurrentiel sur le marché.

Les avantages du portage salarial pour le consultant informatique

Le portage salarial est une alternative intéressante pour l’informaticien qui souhaite devenir consultant. Ce faisant, il garde la sécurité de l’emploi salarié tout en profitant de la liberté que le fait de travailler en tant qu’indépendant procure. Selon une étude réalisée en 2015 par l’observatoire paritaire du portage salarial ou OPPS, parmi les professionnels qui ont recours au portage salarial, les informaticiens arrivent en seconde position. Cette tendance peut s’expliquer par le fait qu’en plus de gagner en liberté et en sécurité, les informaticiens portés peuvent également améliorer leur chiffre d’affaires. Grâce à un statut de salarié porté, ils n’ont pas à s’acquitter de certaines charges sociales et fiscales, auxquelles ils n’auraient pas pu se soustraire en travaillant en tant que consultants indépendants. Comme ils n’ont pas non plus à s’acquitter des différentes tâches administratives et comptables, ils peuvent davantage se concentrer sur leur métier et multiplier les missions. D’une manière générale, un informaticien porté gagne 25 à 55 % plus que leurs confrères salariés d’entreprises ou qui travaillent en tant qu’indépendant.

X