Le domaine de la communication en portage salarial

Communication

La communication est domaine d’activité assez vaste qui englobe une grande diversité d’activités. Attaché de presse, responsable communication, assistant en communication, journaliste en entreprise, etc. sont autant de titres qu’un professionnel en communication peut porter en fonction du secteur dans laquelle il évolue et sa spécialisation.

La communication, un secteur aussi vieux que le monde

Le secteur de la communication est sans aucun doute l’un des plus vieux métiers du monde. Depuis le début de son histoire, l’humanité a toujours eu besoin de communiquer, d’où sa recherche continuelle de différents moyens de communication. Le métier n’a pourtant commencé à être réellement présent au sein des entreprises que vers les années 80, quand les médias commençaient à se développer. Depuis, la fonction du professionnel de la communication n’a cessé d’évoluer, au rythme des avancées technologiques. Alors qu’à ses débuts, communication était plutôt « print », c’est-à-dire sur papier, elle a vite évolué pour finir sur internet. Mais, quel que soit le support de communication sur lequel le professionnel doit travailler, sa mission reste immuable dans le temps : l’information et la valorisation de l’image d’un produit ou d’une marque. L’objectif est de faire connaitre l’entreprise et son produit, de fidéliser sa clientèle et d’attirer de nouveaux clients. Le besoin toujours constant des entreprises de faire valoir leur image fait en sorte que le métier de la communication n’est pas prêt de connaitre la crise. Une récente étude, menée en 2015, a même révélé qu’actuellement, il s’agit de l’un des moteurs de l’économie en France. Le secteur crée environ 700 000 emplois par an.

Exemples de métier de la communication

Comme il est dit plus haut, le domaine de la communication est assez vaste et peut englober différents types de métiers. La demande est importante, certes, mais les entreprises, malgré la relance de l’économie, se montrent encore prudentes et répugnent à engager les professionnels de la communication en CDD ou CDI. Elles préfèrent se tourner vers les consultants en communication. Parmi les profils de consultants en communication les plus courants se trouve le chargé de communication. Il s’agit en quelque sorte du porte-parole d’une entreprise. Son rôle consiste à valoriser l’image et le savoir-faire de l’entreprise qui fait appel à ses services. Il peut utiliser tous les canaux de communication qu’il juge pertinents pour véhiculer cette image. Selon les situations et les directives qu’il a reçues, il peut élaborer des messages à destination des employés de l’entreprise même, de ses actionnaires ou encore du grand public et de la presse. L’assistant en communication est en quelque sorte le bras droit du chargé de communication. Sa mission consiste à veiller au bon déroulement de la communication. Il peut ainsi rédiger une communiquée, organiser des manifestations, entretenir un fichier de contacts, etc. Le développement du digital a également fait ressortir de nouveaux profils de professionnels de la communication. C’est le cas, par exemple, du Social media manager. Sa mission consiste essentiellement à construire des stratégies sociales visant à accompagner les clients sur les différents médias sociaux.

Pourquoi le portage salarial ?

Malgré que le secteur soit porteur, trouver des missions n’est pas toujours évidente pour les communicants, puisque la concurrence se fait rude. Pour y remédier, la plupart des consultants en communications indépendants font le choix du portage salarial. Près de 23 % des professionnels portés sont en effet issus de ce domaine. Il faut dire que cette nouvelle forme d’emploi est d’une grande aide pour les consultants en communication. Comme ils sont déchargés des diverses contraintes administratives, ils peuvent davantage se consacrer dans le prospect de futurs clients et la recherche de nouvelles missions. C’est le portage salarial qui se charge de la facturation des prestations, de l’encaissement des honoraires, ils ont également plus de chance d’être mis en relation avec des donneurs d’ordre susceptibles d’avoir besoin de leur service. En adhérant à une société de portage, ils rejoignent un réseau d’experts issus de différents horizons, ce qui multiplie leurs chances de décrocher de nouvelles missions, mais aussi d’affiner leurs expertises. Et même s’ils viennent un jour quitter le portage salarial, ils gardent le portefeuille qu’ils se sont constitué.

Mais le principal avantage du portage salarial pour un consultant en communication est la sécurité de l’emploi. Grâce au statut de porté, il garde les privilèges du salariat. En d’autres termes, même s’il continue à travailler en toute indépendance, le professionnel en communication perçoit un salaire fixe pendant toute la durée de sa mission. Il peut aussi percevoir des indemnités de chômage entre les missions. Il bénéficie également de tous les avantages sociaux dont peuvent prétendre les salariés d’entreprise classique comme l’assurance maladie, retraite, les assurances prévoyance. La rémunération d’un consultant en communication en portage salarial peut varier de 25 000 à 60 000 euros, en fonction, de son expérience. La société de portage y prélève un pourcentage en guise de frais de gestion, mais cela ne représente généralement que 5 à 10 % du chiffre d’affaires total généré.

 

X