Les commerciaux optent pour le portage salarial

Commercial

La fonction commerciale est l’un des secteurs les plus privilégiés par les entreprises, et pour cause, la plupart, pour ne pas dire toutes, les orientations stratégiques qu’elles prennent émanent d’une stratégie commerciale. C’est la raison pour laquelle les commerciaux, notamment les consultants, sont très sollicités sur le marché du travail.

Commercial, un métier en pleine évolution

Le commercial désigne une personne qui exerce un métier lié à la vente. Traditionnellement, il dispose d’un portefeuille de clients ou de clients potentiels, sur une zone géographique bien déterminée. Sa mission consiste essentiellement à développer les ventes dans cette zone, tout en respectant la politique commerciale de l’entreprise. La mondialisation, la crise économique, mais aussi l’émergence du secteur numérique a fait évoluer le métier. En plus de maîtriser les techniques traditionnelles de vente, le commercial d’aujourd’hui doit maîtriser la vente en ligne et les différentes techniques de fidélisation de la clientèle.

Cette évolution a fait en sorte qu’il n’y a plus de profil type de commercial. Les compétences requises pour exercer ce métier varient en fonction du secteur d’activité dans lequel le commercial désire évoluer. Dans le secteur de la distribution, la sélection des candidats se fait surtout en fonction de leur passion du terrain, de la motivation et de leur tempérament de vendeur. Un profil bac+2 est plébiscité dans ce secteur. Par contre, le secteur numérique se montre plus exigeant et recrute des commerciaux dotés d’un bac+4 ou +5 qui, en plus de maîtriser les différentes techniques de vente habituelles, doivent maîtriser le software et les outils de tracking. Une compétence en marketing et en webmarketing est également fortement sollicitée chez les commerciaux qui souhaitent évoluer dans l’univers du numérique.

Commercial : des métiers diversifiés

Contrairement aux idées reçues, il n’existe pas une seule, mais plusieurs fonctions commerciales. Parmi les métiers de commercial les plus plébiscités actuellement se trouvent celui du business developer. Il s’agit d’un nouveau profil de commercial qui se trouve à mi-chemin entre celui du responsable du développement et celui de l’entrepreneur. Sa principale fonction consiste à développer les activités d’une entreprise par la mise en place de nouvelles idées : nouveaux services, produits, partenariats ou clients. En d’autres termes, le business developer a pour mission de trouver de nouveaux leviers de croissance pour les entreprises qui font appel à son service. Il doit trouver de nouvelles solutions ou de projets pertinents qui permettront de développer le chiffre d’affaires de ’entreprise de manière directe (recrutement de nouveaux clients, mise en vente de nouveaux produits) ou de manière indirecte (nouvelle stratégie de communication ou de marketing). Cette activité fait partie des métiers d’avenir dans le secteur commercial, puisqu’elle fait partie des métiers les plus recherchés actuellement par les entreprises du web et les start-ups. L’assistant administratif et commercial est un autre métier de commercial. Ce professionnel est en charge du traitement administratif et commercial des commandes des clients. Son rôle consiste ainsi à communiquer à la clientèle toutes les informations techniques qui concernent les différents produits et services de l’entreprise.

Le consultant en développement commercial est un autre profil de commercial très recherché actuellement. Son rôle est un peu similaire à celui du business developer, sauf qu’il ne travaille pas pour une seule entreprise. Il enchaîne les missions auprès de différentes sociétés qui ont besoin de ses services. Tout comme le business developer, il propose des solutions qui permettront à l’entreprise d’augmenter son chiffre d’affaires. Selon le problème rencontré par la société, le consultant en développement commercial peut lui proposer d’ajuster le prix de ses services ou prospecter des clients et convertir ces derniers en clients.

Le portage salarial : quel intérêt pour le commercial ?

Le métier de commercial est l’une de ces activités qu’il est tout à fait possible d’exercer en toute indépendance. Comme la plupart des consultants, les personnes qui exercent cette activité doivent pourtant disposer d’un important réseau pour pouvoir s’épanouir en tant qu’indépendant, ce qui n’est pas toujours évident, surtout pour le commercial débutant. Le portage salarial est une solution qui leur permet de travailler en tant que consultant, tout en gardant la sécurité du statut de salarié. En tant que porté, il devient salarié de la société de portage et convertit ainsi ses commissions en salaire fixe. Par la même occasion, il bénéficie des mêmes avantages sociaux que les salariés d’entreprises : sécurité sociale, retraite, assurance maladie, etc. Il bénéficie également de l’indemnité d’apport en chiffres d’affaires qui équivaut à 5 % de sa commission mensuelle. C’est la société de portage salarial qui lui verse cette indemnité. Quand le contrat arrive à son terme, le commercial en portage salarial touche aussi des indemnités de fin de contrat. Malgré son statut de salarié, le commercial porté continue à travailler en toute autonomie. Il cherche lui-même ses clients, négocie ses conditions de travail et reste maître de son temps. Comme tous les consultants, il n’est donc soumis à aucune hiérarchie et n’a pas de chiffre d’affaires à respecter ou des horaires de travail imposés.

 

 

X