Les avantages du portage salarial pour les jeunes diplômés

Diplômé

Le portage salarial est une manière sécurisée d’entrer dans le monde du travail pour le jeune diplômé. À mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat, il permet au jeune diplômé de tester ses talents d’entrepreneur tout en goutant aux privilèges du salarié d’entreprise.

Une première expérience significative

La recherche du premier emploi est toujours un parcours du combattant pour le jeune diplômé. Entre le sempiternel refrain « désolé, cette année nous n’embauchons pas » et les demandes et dépôts de CV restés sans suite, il y a de quoi se décourager. Le portage salarial se présente alors comme la solution idéale pour démarrer une vie active. Grâce au portage salarial, les sociétés qui répugnent à embaucher les jeunes diplômés sans expériences peuvent tester leurs réelles capacités en l’espace d’une mission. Cela ne représente pas beaucoup de risque pour elles puisqu’elles achètent une prestation et n’ont pas besoin de faire toutes les démarches relatives à l’embauche. Le diplômé, lui, met directement un pied dans le monde du travail et bénéficie d’une première expérience significative qu’il pourra mettre en avant dans son CV.

Une façon de tester ses connaissances théoriques

Le portage salarial est ainsi une manière de mettre en pratique les connaissances théoriques acquises sur les bancs de l’école. Les jeunes diplômés d’aujourd’hui ont l’esprit d’entreprise et souhaitent montrer leur propre start-up. Si l’idée en elle-même est louable, l’entreprise se solde parfois, trop souvent même, par un échec, en raison d’un manque d’expérience. Grâce au portage salarial, le jeune diplômé peut tester l’efficacité de son projet d’entreprise et la pertinence de ses bases, sans prendre de risques considérables. Plus besoin pour lui de recourir au crowfunding et autre moyen de financement ni changer de statut social, etc. pour monter sa propre affaire. Il est directement opérationnel.

Le portage salarial lui offre l’opportunité d’affiner ses compétences et son savoir-faire grâce à l’accès à divers parcours de formations, mais aussi aux partages d’expériences qu’il fait avec d’autres consultants plus expérimentés que lui. Le fait d’opter pour le portage salarial permet en effet d’intégrer un large réseau de consultants aux expériences significatives, issus de secteurs variés. Ces échanges sont aussi pour lui l’occasion d’élargir petit à petit son réseau et d’augmenter ainsi ses chances de trouver des missions. Quand il jugera ses compétences suffisantes et son projet bien « mûr », le jeune diplômé peut quitter le portage pour monter enfin sa propre entreprise.

Un accompagnement de tous les instants

L’un des avantages du portage salarial pour le jeune diplômé est qu’il lui offre l’accompagnement dont il a besoin pour bien démarrer dans la vie professionnelle, et plus particulièrement dans la vie de travailleur indépendant. En effet, même si le jeune porté recherche lui-même ses missions et négocie ses conditions de travail, la société de portage peut lui venir en aide on lui faisant des propositions de missions et en mettant à sa disposition des simulateurs de revenu qui lui permettent d’estimer le montant des honoraires à facturer s’il veut toucher telle ou telle rémunération.

La société de portage le décharge également de toute contrainte administrative, ce qui lui permet de se consacrer entièrement à son cœur de métier. La facturation des prestations, l’encaissement des honoraires, le paiement des charges sociales, etc. la société de portage s’occupe de tout, moyennant une rémunération équivalente à environ 10 % du chiffre d’affaires réalisé par le jeune porté.

Une manière de rester autonome tout en étant salarié

Pour un jeune diplômé qui débute dans la vie professionnelle, jouir d’une protection sociale est primordial pour se protéger en cas de coup dur. Le portage salarial se présente ainsi comme la solution la plus évidente puisqu’il permet au jeune diplômé de profiter d’emblée des privilèges liés au salariat, sans pour autant renoncer à l’autonomie que procure le fait de travailler en indépendance. En tant que salarié porté, le jeune qui débute dans le monde du travail obtient le statut de salarié, ce qui lui ouvre des droits à la Sécurité sociale. Ses frais de santé sont pris en charge et il commence déjà à cotiser pour sa retraite. Ainsi, il multiplie ses chances de remplir les trimestres de cotisations requis et obtenir plus tard une retraite à taux plein. Le portage salarial lui permet aussi de jouir, entre les missions, d’une indemnité de chômage. S’il ne trouve que des missions de courte durée, ou qui ne répondent pas vraiment à ses attentes, surtout en termes de rémunération, il peut toujours les accepter et combler quelque peu le manque à gagner grâce au cumul emploi chômage. La loi permet aux personnes en portage salarial de se déclarer comme demandeur d’emploi, sous certaines conditions, et de continuer à percevoir ses aides à la recherche d’emploi en même temps que la rémunération issue du portage. Il faut toutefois éviter que le cumul des revenus ne dépasse un certain seuil fixé par la loi.

 

X