Le talent, sa carrière et son potentiel

Le talent, sa carrière professionnelle et son potentiel

Envisager sa carrière comme une évolution professionnelle permanente n’est pas chose communément admise. Pourtant, si vous réfléchissez votre carrière professionnelle comme un ensemble d’étapes cohérentes enrichissant votre potentiel, vous deviendrez acteur de votre carrière et employable durablement.

Construire sa carrière en étapes cohérentes

 

Régulièrement, je rencontre des talents qui cherchent du travail. Ils cherchent parfois des emplois précis. D’autres fois, ils cherchent « tout et n’importe quoi ».  Et la problématique à résoudre dans ces conditions est l’intégration de toutes ces expériences au sein d’un projet professionnel cohérent.

Finalement, l’idéal serait de réfléchir le projet professionnel au moment de la réflexion sur la formation initiale. Pas vraiment faisable une fois la carrière entamée…

Intégrer les expériences dans un projet cohérent

 

Je croise plus souvent des talents qui ont un projet réaliste et réalisable plutôt qu’un projet cohérent. Et souvent, ces talents ont un projet professionnel qui répond parfaitement aux attentes du marché du travail. Réalisme qui a cet avantage de leur permettre de trouver rapidement un emploi. Réalisme qui pousse les talents à choisir un projet professionnel raisonnable qui ne sort ni des sentiers battus ni de ce que les autres attendent d’eux. Réalisme qui occulte tout bonnement les intérêts, envies et besoins des talents. Dommage, car le projet réaliste a toutes les chances de se solder par une insatisfaction incapacitante. Car dégoutés de cet état de fait, les talents n’auront plus l’énergie suffisante pour remettre en question une fois de plus leur projet professionnel.

Le projet cohérent a cet énorme avantage de permettre aux talents de répondre à leurs besoins, à leurs intérêts et à leurs envies. Non pas qu’il faille occulter totalement le marché du travail. Il s’agit plutôt de recentrer son potentiel pour cibler précisément un marché du travail. Et le projet en sera d’autant plus intéressant pour le talent qui aura à cœur de s’y investir.

Réfléchir son projet professionnel sous-entend de penser en amont les expériences professionnelles pour les intégrer dans un projet professionnel cohérent. Et quand bien même il aura fallu occuper « tout et n’importe quoi » comme poste, le talent a la possibilité de le valoriser en détectant les compétences transférables. Ce qui aura pour effet d’intégrer de façon cohérente le job « alimentaire » au sein du parcours professionnel.

Intégrer la formation continue dans un  projet cohérent

 

Si elle est le socle de la carrière professionnelle, la formation initiale suivie n’est pourtant pas toujours le sujet du parcours professionnel. Émaillé de diverses expériences, ce parcours sera jalonné de plusieurs étapes allant bien au-delà de la formation initiale. Et un projet réfléchi inclut une réflexion cohérente sur la formation continue. Comment valoriser le potentiel via la formation continue? Comment envisager de présenter des compétences acquises et pour lesquelles aucune formation n’a été suivie? La France et sa culture du diplôme a oublié l’importance des compétences acquises au cours de la vie professionnelle. Si bien que la formation continue n’est pas toujours bien vue pas les talents qui pensent repartir sur les bancs de l’école. Pourtant être en capacité de considérer que les compétences acquises tout au long de la vie professionnelle peuvent être validées par un diplôme, un certificat de qualification, un titre professionnel, permettra non seulement au talent de valoriser son potentiel mais aussi de rassurer les employeurs.

Réfléchir son projet professionnel, c’est aussi réfléchir à la formation continue et à comment l’y intégrer. La formation continue étant aujourd’hui un levier de l’évolution professionnelle du talent, ce-dernier sera attentif aux possibilités qui s’offrent à lui : que l’on parle de l’acquisition de nouvelles compétences pour satisfaire une évolution, ou d’une validation des acquis dans l’objectif d’acquérir le diplôme manquant, le talent bénéficie d’une offre de formation large et précise.

Comprendre l’importance de valoriser son potentiel

 

Et si finalement la carrière professionnelle était juste une histoire de potentiel? Et si le talent considérait que l’expérience professionnelle ne fait pas tout? Et si le talent envisageait toutes ses expériences comme des perles de potentiel?

Le potentiel en lieu et place de l’expérience professionnelle?

 

Le potentiel est cette capacité que le talent a de développer et de mettre en œuvre ses ressources encore inexploitées dans l’objectif d’évoluer professionnellement.

Difficile de détecter ce qui n’a jamais été en mis œuvre. Pourtant, le potentiel doit pouvoir être mesuré. Et finalement ce n’est pas si évident. Aujourd’hui, que ce soit le bilan de compétences ou la validation des acquis de l’expérience, l’employabilité des talents est encore basée sur le passé professionnel et prend largement en compte les diplômes et les expériences passées. Et si les employeurs sont en passe de considérer que ces éléments sont devenus insuffisants pour recruter la bonne personne, il n’en reste pas moins que le talent n’envisage pas nécessairement sa carrière sous cet angle. Si bien qu’ils passent parfois à côté de postes pour lesquels ils pensaient être retenus. Et  parfois même, ils ne comprennent pas pourquoi. Souvent, il ne s’agit ni de la formation, ni de expériences, ni même des compétences. Souvent les talents disposent de ces trois éléments attendus par l’employeur. Ce qu’ils leur manquent est moins facilement décelable, plus subjectif. On parle de plus en plus des soft skills, les compétences comportementales, par opposition aux hard skills, les compétences techniques, le fameux « attendu ». Finalement, les compétences comportementales largement issues de l’intelligence émotionnelle ne seraient-elles pas le facteur différenciant?

Le potentiel, la clé d’une carrière réussie?

 

Développer son potentiel devient donc la clé de l’employabilité des talents. Encore faut-il être capable de le mesurer. Or, c’est justement sur ce point que les choses se corsent. Car évaluer la personnalité du talent ne suffit plus. Il faut aussi envisager les aptitudes intellectuelles et le degré d’implication du talent. Et lorsque le talent connaîtra précisément ses valeurs motrices, son fonctionnement, ses talents naturels, ses points forts et ses points faibles, il pourra s’orienter précisément et efficacement. Il sera, par conséquent, en capacité d’évoluer professionnellement sur le marché du travail tout en valorisant son potentiel et en développant ses compétences tant techniques que comportementales.

 

Nathalie Lévêque

Coach en évolution professionnelle

Responsable de la plateforme ORkiDa

 

Le talent, sa carrière professionnelle et son potentiel
Notez cet article

Thomas Paranis

Thomas Paranis

Après 11 ans à la tête de ma propre entreprise de conseil, j’ai décidé pour des raisons personnelles de cesser cette activité et d’avoir recours au Portage salarial. Aujourd’hui je souhaite partager mon expérience et mes connaissances sur cette nouvelle forme d’emploi encore peu connue en France.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X