Freelance

Être freelance en attendant de trouver un CDD/CDI : un bon plan ?

Compte tenu de la situation économique actuelle, il n’est pas toujours évident de trouver un emploi en CDD, et encore moins en CDI. La recherche d’emploi peut ainsi prendre beaucoup de temps et présenter un certain coût. Déplacement pour les entretiens, impressions des CV, etc. cela peut peser lourd sur le budget et le moral. Pour continuer à gagner un peu d’argent et ne pas avoir la sensation d’être à l’arrêt, de plus en plus de demandeurs d’emploi exercent des activités en freelance. Cette solution est une alternative intéressante dans l’attente d’un CCD ou CDI.

Une économie relancée, mais des embauches encore faibles

Après huit années de stagnation suite à la crise des subprimes, l’économie française semble être relancée. Dans sa publication du mois de juin 2017, l’Insee affirme que le PIB de la France devrait enregistrer une croissance de 1,6 % pour l’année 2017, soit sa meilleure performance depuis 2011. Le PIB français tend ainsi à se rapprocher de la moyenne de la zone euro (1,8 %) qui enregistre lui-même une hausse en raison d’un environnement mondial plus propice à la relance économique. Cette petite éclaircie a permis au taux de chômage général de reculer de 0,1 point et de passer ainsi sous la barre des 10 %. Paradoxalement, le nombre de demandeurs d’emploi est en hausse au mois de juillet 2017. Le nombre de demandeurs d’emploi dans toute la France passe de 6 618 100 à 6 665 300 en l’espace d’un mois. Ceci s’explique par le fait que les entreprises se montrent encore prudentes et ne souhaitent pas alourdir leurs charges fixes avec l’augmentation de leur masse salariale. Dans de telles conjonctures, décrocher un contrat en CDD ou en CDI ne sera pas simple. Pour combler le temps libre qui vous reste entre le dépôt des candidatures et le démarchage des entreprises, il serait intéressant d’exercer une activité rémunératrice. Cela donne la sensation valorisante de ne pas stagner. Travailler en tant que freelance est une manière de continuer à rester dans la vie active tout en ayant le temps de chercher le travail de ses rêves.

En étant freelance, vous avez l’opportunité de travailler de chez vous. De plus, vous restez maitre de votre temps, ce qui vous permet d’organiser votre emploi du temps pouvoir vous consacrer à la recherche d’emploi tout en continuant d’exercer une activité rémunérée. Si vous êtes un jeune diplômé en quête de votre premier poste, enchainer les missions en freelance vous permet d’acquérir de l’expérience dans votre domaine et améliorer ainsi votre profil pour qu’il corresponde aux besoins des entreprises. Les missions que vous effectuez vous permettront aussi de vous faire valoir aux yeux des recruteurs lors des entretiens d’embauche. Ils sont le témoin de votre dynamisme et du fait que vous avez su rester actif malgré votre recherche d’emploi.

Être freelance, des contraintes non négligeables

Combiner la recherche d’emploi avec les missions de freelance n’est pas facile. Il faut trouver le bon timing pour éviter que l’exécution des missions n’empiète sur la recherche d’emploi et vice versa. Vous serez donc parfois dans l’obligation de refuser certaines missions pour avoir du temps à consacrer à la recherche d’emploi. Gardez à l’esprit que votre principal objectif est de décrocher un CDD ou un CDI, à moins que face aux nombreuses missions que vous recevez, vous n’ayez changé d’avis et que vous désirez désormais vous établir comme freelance.

En devenant freelance, vous devez aussi faire face à des démarches administratives non négligeables. En exerçant en tant que freelance, vous perdez le statut de salarié pour endosser celui du micro-entrepreneur. Une fois que vous êtes embauché dans une entreprise, vous devez à nouveau faire les démarches nécessaires pour basculer dans le régime général qui vous redonnent droit aux avantages liés au statut de salarié comme les remboursements médicaux, la retraite, l’indemnité de chômage, etc. Ce retour au sein du régime général prend du temps et suppose des démarches administratives fastidieuses, mais incontournables.

Le portage salarial, une solution pour revenir dans la vie active

Il existe toutefois une solution qui vous permet de profiter des avantages d’être freelance, sans pour autant avoir à effectuer ces lourdes tâches administratives. Il s’agit du portage salarial, une sorte de relation tripartite entre une entreprise, la société de portage et le porté, en l’occurrence, vous. Dans le portage salarial, votre rôle consiste à trouver et à réaliser les missions demandées par les entreprises. La société de portage, elle, s’occupe du recouvrement de la facture de la prestation et vous verse ensuite un salaire. Elle prend également en charge tous les aspects juridiques, sociaux et comptables en relation avec votre activité, ce qui vous laisse du temps pour vous consacrer exclusivement dans la recherche de nouvelles missions et leur réalisation. De son côté l’entreprise qui fait appel à vos services peut le faire sans pour autant avoir à réorganiser son fonctionnement interne.

En devenant porté, vous bénéficiez en effet des mêmes droits qu’un salarié classique d’une entreprise. Vous profitez ainsi des avantages sociaux réservés aux salariés comme l’assurance chômage, la cotisation retraite, la sécurité sociale ou encore la mutuelle santé. Non seulement vous n’aurez pas à effectuer les démarches administratives de changement de statut, mais en plus, vous avez le maximum de garanties de protection sociale.

Même si vous gardez votre statut de salarié, vous gardez votre autonomie et votre indépendance professionnelle. Vous gardez toute liberté dans le choix des missions qui vous plaisent et des clients avec lesquels vous souhaitez travailler. La société de portage est juste là pour vous accompagner dans votre choix et vous aider à développer au mieux votre activité. Comme vous n’êtes pas soumis à une subordination, la gestion de votre temps est beaucoup plus souple. Vous êtes libre d’organiser votre temps pour chercher de nouvelles missions, des contrats en CDI ou tout simplement profiter de vos proches durant votre temps libre.

Être freelance en attendant de trouver un CDD/CDI : un bon plan ?
Notez cet article

Thomas Paranis

Thomas Paranis

Après 11 ans à la tête de ma propre entreprise de conseil, j’ai décidé pour des raisons personnelles de cesser cette activité et d’avoir recours au Portage salarial. Aujourd’hui je souhaite partager mon expérience et mes connaissances sur cette nouvelle forme d’emploi encore peu connue en France.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X