consultant en portage salarial : comment réaliser benchmark

Consultant : comment réaliser un benchmark de la concurrence ?

Vous êtes consultant ? La réalisation d’un benchmark est l’une des principales raisons pour une entreprise de recourir à vos services. Cette dernière, pour bien évoluer, devra en effet se comparer aux leaders de son secteur. Voici tout ce qu’il vous faut connaître pour mener à bien cette mission.

Commencez par l’analyse de l’entreprise-cliente

Cette première étape concerne une entreprise déjà en activité. Elle reçoit souvent l’appellation d’auto-analyse. Elle sert à analyser le processus de votre entreprise-cliente et de définir les indicateurs relatifs à ses performances. Vous aurez ainsi une base de comparaison par rapport aux concurrents. A travers cette phase, vous pourrez relever tous les points faibles et forts de votre client et aurez ainsi déjà noté et/ou suggérer des améliorations.

En commençant par cette étape donc, vous aurez une base solide pour commencer votre benchmark. Cette analyse de l’entreprise devra concerner divers domaines. Toutefois, il existe trois points que vous ne devriez jamais négliger. Il y a, en premier lieu, le niveau de satisfaction des clients. Un niveau de satisfaction faible entraîne souvent une fuite massive de ces derniers vers la concurrence. Le niveau de performance arrive en second lieu. Votre mission consiste en effet, entre autres, à savoir pourquoi un des concurrents de l’entreprise parvient-il à enregistrer régulièrement de bons chiffres d’affaires. En dernier lieu, le taux de défauts qui, élevé, est source d’hémorragie de clients.

Poursuivez par l’analyse de la concurrence

Cette étape nécessite, au préalable, l’identification des concurrents et ceux qui sont qualifiés de leader dans le secteur d’activité de l’entreprise-cliente. Ce qui nécessite donc, dans un premier temps, de savoir dans quel environnement économique cette dernière évolue. S’il s’agit d’un environnement économique comptant peu d’acteurs, vous devrez considérer, au cours de votre analyse, les concurrents d’une manière nominative, en reprenant les caractéristiques de chacun. Dans le cas contraire, vous devriez regrouper les concurrents en fonction des critères d’évaluation qui vous intéressent. Pour parfaire vos analyses, vous pouvez vous fonder sur diverses sources d’information, souvent disponibles en ligne. Parmi celles-ci, on peut notamment citer les études de marché menées par les organismes indépendants, les études spécifiques réalisées par des fédérations et des syndicats, les informations financières sur les concurrents et les sites Internet des  autres acteurs du marché.

Comme l’objectif final d’un benchmark est d’accroître la compétitivité de l’entreprise, vous devrez vous concentrer sur les concurrents leaders. Focalisez donc votre analyse sur le contenu de leur offre, l’impact de leur taille sur l’activité, leur stratégie commerciale, leur présence sur les segments du marché et leur présence sur la chaîne de valeur du marché. En analysant  le positionnement des concurrents de l’entreprise sur les segments de marché, vous saurez ceux qui couvrent la totalité de son environnement économique et ceux qui ne « s’intéressent » qu’à une partie de cet environnement. Après, vous pourrez définir le positionnement de votre client en fonction des résultats. L’étude de la composition de l’offre produits et services des concurrents, pour sa part, vous donne la possibilité d’établir des axes de différenciation vous permettant de rendre l’offre de l’entreprise plus visible. Ses résultats devront figurer dans le business plan de votre client. Enfin, en analysant la stratégie commerciale des concurrents leaders, vous saurez quelles sont les catégories de leurs clients cibles. Il s’agit également d’une façon de connaître leur politique tarifaire et la complémentarité entre leur stratégie commerciale et le positionnement de leur portfolio produits et services.

consultant en portage salarial : réaliser un benchmark - bannière

Utilisez le SWOT pour réussir vos analyses

Si vous voulez réussir dans toutes vos missions de benchmark d’entreprise, pensez également à utiliser le SWOT. Ce dernier est la forme contractée de Strengths (forces), Weaknesses (faiblesses), Opportunities (opportunités), Threats (menaces). Son objectif est de relever, comme son nom l’indique, les points forts de l’entreprise, ses opportunités et ses menaces extérieures. C’est donc un outil à mettre à la disposition de tous dirigeants d’entreprise ou tous consultants chargés de leur recommander la meilleure voie à prendre face à une situation délicate.

La première étape d’utilisation de cet outil consistera à réaliser un état des lieux objectif des points positifs et négatifs de l’entreprise et dans les quatre domaines suivants : commercial, ressources financières, technologie et organisation. La seconde et dernière étape consiste à étudier les environnements extérieurs favorables ou non au projet : marché, concurrence, législation et technologie.

Vous faire accompagner par votre société de portage

Vous pourrez exercer vous-même, sans l’aide de quiconque, votre métier de consultant. Cependant, pour augmenter vos chances d’y réussir, il n’y a rien de mieux que de passer par une société de portage salarial. Celle-ci peut vous permettre de trouver facilement de nouvelles missions de benchmarking, entre autres, sans avoir à s’occuper des questions de gestion administrative fiscale et sociale qui y sont associées. Faire partie des consultants de cette entreprise permet, d’ailleurs, de bénéficier de tous les avantages de salarié, dont l’assurance chômage, la retraite et la prévoyance. En payant les cotisations correspondantes, ces consultants ont droit à plusieurs heures de formation, leur permettant d’acquérir de nouvelles compétences dans divers domaines. De quoi leur donner plus de chances de réaliser un benchmark à la hauteur de l’attente de leurs clients. Conscient que les échanges contribuent à l’amélioration professionnelle de chacun, les entreprises de portage salarial organisent régulièrement des événements de type afterworks, petits déjeuners, réunions d’information et formations collectives. Enfin, pour éviter à ses consultants d’importants investissements en local professionnel, la société de portage met à leur disposition des salles de réunion pour l’accueil de leurs clients et la négociation de leurs contrats de prestation.

 

Consultant : comment réaliser un benchmark de la concurrence ?
Notez cet article

Caroline Worenbach

Caroline Worenbach

Chargé de communication au sein d’une société de Portage, je profite de ce site internet pour partager avec vous mes connaissances et l’actualité de ce secteur d’activité en plein développement.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X